Commissaire européen: Didier Reynders est annoncé

Commissaire européen: Didier Reynders est annoncé
Bruno D’Alimonte

Comme l’a expliqué lundi Kris Peeters (CD&V) sur les ondes de la VRT, le temps presse. La Belgique doit communiquer à l’Union le nom de son Commissaire européen pour le 26 août au plus tard, en principe. Le chrétien-démocrate flamand, ex-vice-Premier sous la suédoise, visiblement très concerné, a mis en garde : « La Belgique fait partie des cinq pays qui n’ont pas encore désigné leur candidat, ce qui lui fait courir le risque d’hériter de compétences moins importantes ». Avec le sien, différents noms circulent qui pourraient faire l’affaire. En vérité, un nom se détache.

A bonne source, « on » nous assure que c’est plié en faveur de Didier Reynders. A savoir : la règle (tacite) de l’alternance Nord-Sud veut qu’après Marianne Thyssen (CD&V), ce soit le tour d’un francophone, or le CDH est hors jeu, Ecolo n’est pas dans la compétition, le PTB n’en parlons pas, restent le MR et le PS, le MR en fait, car les socialistes, apprend-on, ne sont pas partants. Quel bleu alors ? Didier Reynders est celui-là. Le gouvernement Michel s’apprêterait à transmettre le nom de l’actuel informateur royal et super ministre des Affaires étrangères et de la Défense (au fédéral, en affaires courantes) à Ursula von der Leuyne, la nouvelle présidente de l’exécutif européen.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous