Accueil Monde Europe

La crise politique en Italie, véritable House of Cards

Ce mardi, le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, a annoncé la fin de son gouvernement. Pour former une autre majorité ou renvoyer les Italiens aux urnes ?

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 9 min

Voto o non voto ? C’est la question, simple, qui tient l’Italie en haleine depuis une bonne semaine. Depuis que Matteo Salvini, le patron de la Ligue et ministre de l’Intérieur, a décidé de lancer une motion de défiance contre le gouvernement dont il fait partie, officialisant de la sorte son divorce avec le Mouvement Cinq Etoiles avec lequel il dirige le pays depuis 14 mois. En plein congé de l’Assomption, un « Ferragosto » sacré dans la Péninsule.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Carré Albin, mardi 20 août 2019, 16:14

    Ce serait salutaire de ne pas se rendre ou encore d'acheter le moins possible de produits en provenance de régions ou pays dirigés par l'extrême-droite. C'est toujours au portefeuille que cela fait le plus mal et ce ne sont pas les alternatives qui manquent.

  • Posté par Van Honacker Yves , mardi 20 août 2019, 12:51

    Je vais suivre désormais House of Cards

  • Posté par Van Honacker Yves , mardi 20 août 2019, 12:49

    Merci à Christophe Berti de rendre claire la situation politique en Italie. À présent, une chatte peut y retrouver ses petits.

  • Posté par de SEILLE Benoit, mardi 20 août 2019, 11:38

    Au vu de la situation italienne et de la popularité de Mattéo Salvini, l'on ne peut s'empêcher de penser au possible avènement d'un nouveau "Duce", un Mussolini à l'allure moderne qui fort heureusement ne devrait pas trouver un allié au sein d'une Allemagne qui est plus que jamais aux commandes de l'Union Européenne avec la France d'Emmanuel Macron notamment. Mais qui ferait tristement écho aux Trump, Bolsonaro ou encore Erdogan qui dirigent leur pays d'une main de fer tout en affichant un grand repli sur eux-mêmes...

  • Posté par Lucas Danièle, mardi 20 août 2019, 10:00

    La chute de l'empire romain.....

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs