Accueil Monde Europe

Andrew, Meghan et Charles: les turpitudes de la famille royale britannique sont déballées au grand jour

Plusieurs membres de la famille royale britannique se retrouvent sous les feux des projecteurs : critiques, mauvaise réputation et scandale sexuel au programme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pauvre Elizabeth II ! Les yeux ne cessent de s’écarquiller au fur et à mesure qu’informations et rumeurs se multiplient sur les turpitudes de trois membres éminents de la famille royale, les princes Charles et Andrew ainsi que la duchesse du Sussex.

Le prince Andrew, fils favori d’Elizabeth II, est sur la sellette. L’attachement maternel de la souveraine apparaît dans le regard affectueux qu’elle offre au duc d’York dans les nombreuses photos qu’il a pris d’elle. Jamais la Reine n’apparaît aussi tendre. L’aspect naturel de son deuxième fils et l’élégance sportive du héros de la guerre des Malouines, en 1982, ont forgé ce rapport spécial avec sa mère.

Mais l’intéressé est aujourd’hui empêtré dans le scandale de pédophilie aux Etats-Unis lié au suicide du financier new-yorkais Jeffrey Epstein.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Desprez Jean Luc, mercredi 28 août 2019, 16:35

    Familles royales : scandaleux de payer ces profiteurs

  • Posté par Pirotte Raymonde, mercredi 21 août 2019, 15:12

    Turpitudes!!!! Relisez l'Histoire depuis l'empire romain... Dérisoires...la presse people doit détourner le "bon" peuple des vrais problèmes..un seul facile à résoudre l'indemnité de base...mais suffisamment élevée pour se loger et manger "correctement"... pas nécessairement pour l'achat de gadgets électroniques!

  • Posté par Deckers Björn, mardi 20 août 2019, 21:04

    Joute Dodo, si justement le prince Andrew est accusé par une des vicitimes de Jeffrey Epstein. Lire l'article peut-être utile avant de le commenter. Godderidge Christine, votre réaction me paraît légèrement excessive même si je reconnais que mettre sur le même plan les agissements possible du prince Andrew (possible comportement pédophile) avec les idées politiques progressistes du Prince Charles et de la duchesse de Sussex est répugnant. A l'évidence, que Marc Roche aie pris la nationalité britannique est surement une bonne chose pour lui (peu m'importe en vérité) mais LE SOIR par contre serait bien avisé de changer de correspondant à Londres. Visiblement Marc Roche est pourri par la presse caniveau de Rupert Murdoch. Il est plus que temps de changer de correspondant à Londres. Avis à la rédaction!!!

  • Posté par Leurin Marcel, mardi 20 août 2019, 19:11

    Le Soir a des “règles de bonne conduite” applicables aux lecteurs. Que ne les applique-t-il pas à son correspondant Marc Roche ? Et à lui-même pour avoir publié semblable article ! C'EST NUL !!!

  • Posté par Pirotte Raymonde, mercredi 21 août 2019, 15:13

    eh oui!

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs