Euro de hockey: les Red Lions premiers de leur groupe après le partage entre l’Espagne et l’Angleterre

©Belga
©Belga

En partageant l’enjeu 2-2 avec l’Angleterre dans son 3e et dernier match du groupe A, l’Espagne a offert la première place du groupe aux Red Lions et a pris une grosse option sur les demi-finales de l’Euro de hockey messieurs, mardi à Anvers. En terminant la phase de poules avec 4 unités, les Espagnols ont pratiquement assuré leur 2e place à moins que les Red Lions ne s’inclinent lourdement devant le pays de Galles (20h30).

L’Angleterre avait pris l’avance par Sam Ward en première mi-temps (21e), mais a vu l’Espagne égaliser puis prendre l’avance durant la deuxième période. Pau Quemada a d’abord marqué depuis la ’base line’ (33e), avant que Diego Arana ne reprenne d’un smash un centre pourtant entaché d’un jeu dangereux (43e). Xavi Lleonart se payait ensuite le luxe de manquer un penalty stroke, causant certaines frayeurs à son équipe après le but égalisateur de Ashley Jackson sur pc en fin de match (52e), mais le score n’évoluait plus.

Avant même de jouer leur dernière rencontre, les Red Lions, invaincus et qualifiés pour le dernier carré depuis dimanche et leur succès 2-0 sur l’Angleterre, sont assurés de terminer premiers du groupe A, avec 6 points. En demi-finale, ils affronteront le deuxième du groupe B. Ce sera vraisemblablement l’Allemagne (3 pts), deuxième derrière les Pays-Bas (6 pts) alors qu’il leur reste un match à jouer. Les Allemands sont opposés aux Irlandais (1 point), qui pourraient leur passer devant en cas de victoire.

L’Espagne est deuxième avec 4 unités, tandis que l’Angleterre (2 pts), 4e de la dernière Coupe du monde et de la première édition de la Pro League, est très proche d’être versée dans une poule C pour le maintien en compagnie du pays de Galles (1 pt). Seul une très large défaite des Red Lions contre les Gallois pourrait bouleverser ce scénario.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous