Accueil Belgique Politique

Dossier RER: Jacqueline Galant tente d’éteindre le feu

Après avoir essuyé les critiques, la ministre s’est engagée à remettre un «dossier complet précisant un calendrier réaliste» de tous les travaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Une nouvelle séance très compliquée pour la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant. En ouverture de la séance des questions d’actualité ce jeudi, l’opposition s’est levée contre la décision du gouvernement fédéral de laisser s’exprimer Mme Galant seule sur le dossier du moment : le RER wallon.

Pour rappel, mercredi, la ministre de la Mobilité a fait volte-face dans ce dossier, affirmant que le RER à 4 voies était «  une priorité  », alors qu’elle avait revu le projet à la baisse la veille, officiellement pour raisons budgétaires.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par franz coquette, jeudi 4 février 2016, 18:39

    Au lieu d'essayer de leurs donner des cours de néerlandais, si ont les remettaient à l'école pour apprendre à compter (Galant) revoir l'utilité des décrets (mi-inutiles/mi débiles) (Milquet) et aussi ( Nollet) à être moins C... ! Mais n'oubliez pas... Votez pour eux !

  • Posté par Bernard DELARSILLE, jeudi 4 février 2016, 18:15

    Dans ce gouvernement fédéral, seule Mme De Block a la compétence suffisante pour diriger un Ministère. Mais il y a un os: elle ne peut pas faire ce que la logique lui dicte: elle doit obéir au "chef" et aux injonctions de la NVA. Pauvre Belgique...

  • Posté par Armand Weytsman, jeudi 4 février 2016, 17:53

    Un C4 d'urgence est la seule solution.

  • Posté par Adrienne Vandercammen, jeudi 4 février 2016, 17:49

    Combien de temps encore peut-on supporter une telle incompétence ? Comme quoi, être ministre ne demande que peu de compétences.

Aussi en Politique

Coronavirus: mini-guerre scolaire en vue sur les mesures

Comme attendu, l’école est fortement perturbée par le variant omicron. Entre ceux qui veulent encore assouplir et ceux qui jugent que cela serait irresponsable, la tension est palpable. Une réunion conjointe des ministres de la Santé et de l’Enseignement est annoncée pour mercredi.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs