Accueil Société

Décès d’une femme constaté à l’ULB: la thèse du suicide est confirmée

La police de Bruxelles-Ixelles avait été informée de la découverte d’un corps dans un bâtiment du campus Solbosch. Il s’agissait d’une jeune femme de 24 ans.

Temps de lecture: 1 min

L’autopsie pratiquée sur le corps sans vie retrouvé lundi, vers 12h20, sur le campus du Solbosch de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) a écarté toute intervention d’un tiers dans le décès, a indiqué mardi en fin de journée Stéphanie Lagasse, porte-parole du parquet de Bruxelles. La thèse du suicide, privilégiée par les enquêteurs, est par conséquent confirmée.

La police de Bruxelles-Ixelles avait été informée de la découverte d’un corps dans un bâtiment du campus Solbosch. Il s’agissait d’une jeune femme de 24 ans.

La victime ayant été retrouvée dans un lieu ouvert au public, le parquet a requis un médecin légiste et le laboratoire de la police fédérale afin d’effectuer les premières constatations sur les lieux. Le parquet avait requis une autopsie afin de déterminer la cause exacte du décès. La thèse du suicide a à présent été confirmée.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko