Accueil Monde États-Unis

Le Pentagone entre dans la «course aux armements 2.0»: un nouveau missile a été testé au large de la Californie

De la recherche au premier test : l’armée américaine n’a pas traîné pour exhiber sa nouvelle arme. C’est la suite de la mort du traité de 1987 sur les Forces nucléaires à portée intermédiaire, enterré il y a quinze jours, pour cause de violation de ses engagements par le Kremlin.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Ce qui se tramait dans les labos du Pentagone a éclaté au grand jour : les États-Unis ont annoncé, photographié et filmé, ce lundi, le lancement d’un nouveau missile de croisière, testé avec succès depuis un lanceur terrestre basé sur l’île de San Nicolas, un « confetti » de 54 km2 occupé par l’armée américaine au large de la Californie. Le missile, une nouvelle version sol-air du fameux missile de croisière naval Tomahawk, a atteint sa cible « avec précision » « après plus de 500 kilomètres de vol », a indiqué le département de la Défense américain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs