Accueil Sports Cyclisme Route

Olivier Kaisen: «Donner une chance aux meilleurs Wallons»

Cinq ans après la fin inopinée de sa carrière, le Namurois Olivier Kaisen a pris goût à une fonction de directeur sportif que lui a confiée Christophe Brandt, chez Wallonie-Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Lodingen, petit village de pêcheurs bordant un majestueux fjord des Lofoten. Pour l’équipe Wallonie-Bruxelles, le briefing préalable à l’ultime étape de l’Arctic Race se déroule le long de l’eau, à quelques mètres d’une montagne qui semble plonger dans l’eau. Cinq minutes, dans le calme. Parce que les paysages envoûtants de la Norvège induisent un parfum de paix. Et parce que le ton serein d’Olivier Kaisen capte l’attention de ses six coureurs sans inutile brusquerie. Le manager d’aujourd’hui est fidèle au coureur d’autrefois : résolu, les idées claires, l’humain au cœur de chaque action. « Par comparaison à 2018, l’ambiance au sein de l’équipe est cette année très agréable. Les coureurs sont à l’écoute, naturellement réceptifs. Le staff est sur la même longueur d’ondes ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs