Accueil Monde États-Unis

Groenland: Trump repousse sa rencontre avec la Première ministre danoise «à cause de son manque d’intérêt»

Le Première ministre danoise a déclaré au président américain qu’elle n’avait « aucun intérêt à discuter de l’achat du Groenland ».

Temps de lecture: 2 min

Le président américain Donald Trump a annoncé mardi repousser sa rencontre prévue avec Mette Frederiksen début septembre, en raison du manque d’intérêt de la Première ministre danoise à un éventuel achat américain du Groenland, territoire danois.

>> Trump voudrai acheter... le Groenland

Après « les commentaires de Mette Frederiksen, (disant) qu’elle n’avait aucun intérêt à discuter de l’achat du Groenland, je vais repousser notre rencontre prévue dans deux semaines à un autre moment », a lancé, dans un message laconique sur Twitter, le locataire de la Maison Blanche.

Cette annonce intervient à quelques jours du départ de Donald Trump pour la France, où il assistera au sommet du G7 à Biarritz, aux côtés des autres leaders des grandes puissances mondiales, du 24 au 26 août.

À lire aussi Trump City, un rêve aux allures de chimère

En fin de semaine dernière, la presse américaine avait révélé que Donald Trump s’était renseigné sur la possibilité pour les Etats-Unis d’acheter le Groenland, immense territoire qui compte quelque 56.000 habitants. L’ancien magnat de l’immobilier a confirmé le week-end dernier son intérêt pour une telle transaction, la qualifiant devant la presse de « grosse transaction immobilière », qui serait « stratégiquement intéressante ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 21 août 2019, 10:09

    Goujat.

  • Posté par Thill-Goelff Frédéric, mercredi 21 août 2019, 9:29

    Trump ne négocie rien: soit vous vous écrasez devant lui, soit il quitte la salle. Il ne connaît que la brutalité. Encore une preuve ici. Pas étonnant qu'il apprécie les dictateurs (Corée du Nord) ou les pouvoirs forts (Russie, Israël, Brésil, etc), qui le lui rendent bien.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mercredi 21 août 2019, 7:32

    Réaction d'enfant capricieux.

  • Posté par Vigneron Gérard, mercredi 21 août 2019, 8:28

    Oui un enfant gâté à qui on ne veut pas donner un jouet. Pauvre USA d' avoir élu un homme dangereux pour son pays et malheureusement aussi pour le reste du monde.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une