Bruxelles: le jeune homme renversé mortellement par une voiture de police fuyait une autre patrouille

Image d’illustration de la police de Bruxelles
Image d’illustration de la police de Bruxelles - D.R.

Ce mardi soir, un jeune homme né en 2002 a été renversé par une voiture de police. Le jeune de 17 ans est décédé sur place.

Le parquet de Bruxelles est revenu sur les faits. Vers 23h45, une équipe de la zone Bruxelles capitale-Ixelles intervenait pour un contrôle au Mont des Arts, dans le cadre de l’augmentation du trafic de stupéfiants dans le parc. A ce moment, le jeune homme, qui devait être contrôlé par la police, prend la fuite. Il a traversé la galerie Ravenstein où il a été pris en chasse par deux policiers, à pied. Le jeune est sorti de la galerie en courant et s’est retrouvé dans la rue Cantersteen.

Au même moment, une équipe de la brigade anti-agression (BAA) était appelée pour un vol en cours dans le centre de Bruxelles. Le véhicule emprunte la rue Cantersteen. C’est ce véhicule qui a percuté l’homme de 17 ans, dans cette même rue.

Le jeune homme est décédé sur les lieux de l’accident. « L’équipe de policiers a immédiatement tenté de réanimer la victime, et les premiers ambulanciers arrivés sur place ont poursuivi ces efforts, mais malheureusement le jeune homme est décédé sur place », relate Olivier Slosse. Le commissaire de la zone de police Bruxelles capitale-Ixelles « regrette », au nom de sa zone de police, « cette issue dramatique », et exprime « ses sincères condoléances à la famille ».

L’enquête en cours

Les premiers devoirs ont été confiés à une zone de police différente de celle impliquée dans le décès accidentel. C’est donc la police de la zone Bruxelles-Nord qui a été dépêchée sur place. Le laboratoire et un médecin légiste sont également descendus sur place. L’enquête est en cours afin d’exploiter les images des caméras de surveillance et pour interroger les témoins de la scène.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous