Un astéroïde géant approche de la Terre, le «dieu du chaos» constitue une menace réelle (vidéo)

Image de la Nasa
Image de la Nasa - ©Nasa

Le dieu du chaos », un astéroïde en approche. Et si la vie sur Terre était éradiquée dans les dix prochaines années ? Ce scénario, digne d’un film de science-fiction, est pourtant pris très au sérieux par les scientifiques de la Nasa. Apophis, un astéroïde géant aux proportions impressionnantes, frôlera notre planète en 2029.

Du même nom qu’une divinité de la mythologie égyptienne, connu pour être le « Dieu du mal et du chaos », Apophis constitue une menace bien réelle.

Selon l’agence spatiale américaine, l’astéroïde devrait passer juste en dessous des satellites de télécommunication.

Mais le risque d’une collision avec la Terre n’est pas exclu. Des chercheurs estiment qu’une collision a seulement une « chance » sur 100.000 de se produire. Le moindre changement de trajectoire lui faisant prendre la direction de la planète bleue signerait l’arrêt de mort de l’humanité tout entière.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite