Accueil Monde France

Entre PMA et retraites, la rentrée périlleuse de Macron

Si l’été a été plus clément que le précédent pour le président français – pas de nouvelle affaire Benalla en vue –, des dossiers épineux l’attendent. Et déjà, une double mobilisation à la fin du mois de septembre.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 3 min

Interminable affaire Benalla, démission en direct à la radio de Nicolas Hulot, premiers soubresauts du mouvement des gilets jaunes… On s’en souvient vivement, l’été 2018 du président français n’avait rien d’une promenade de santé. Tant et si bien qu’à côté, les congés d’Emmanuel Macron à l’ombre du fort de Brégançon auront semblé paradisiaques cette année.

Certes, le contexte n’est pas tout à fait le même qu’en 2018. Les gilets jaunes ont déserté les ronds-points et l’opposition – à l’exception, peut-être, du Rassemblement national de Marine Le Pen – s’est faite discrète depuis les élections européennes. Le chef de l’État peut surtout s’enorgueillir d’une baisse du chômage au 2e trimestre à 8,5 %, le plus faible depuis dix ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs