Accueil Monde Afrique

Congo: la composition du gouvernement est un parcours d’obstacles

La dernière mouture devrait arriver sur le bureau du président ce jeudi. Une équipe de 65 membres, résultant de subtils dosages.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Près de huit mois après les élections présidentielle, législatives et provinciales, la sortie du nouveau gouvernement congolais n’est plus qu’une question d’heures.

C’est ce qu’a répété le président Tshisekedi à son arrivée en Angola, en précisant que le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba devait lui apporter ce jeudi la dernière mouture du futur gouvernement, les « derniers réglages » étant désormais terminés.

Si l’« accouchement » d’une équipe de 65 ministres a été aussi lent, c’est parce qu’il a fallu à la fois respecter les rapports de force découlant du résultat des élections et conforter la légitimité du nouveau chef de l’Etat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs