Cinq Belges brûlés dans l’explosion d’un bateau en Espagne (photos et vidéo)

Capture d’écran vidéo
Capture d’écran vidéo - SudPresse

Cinq touristes belges ont été gravement brûlés lorsque leur bateau à moteur récemment acheté a explosé dans la marina de Benicarló dans l’est de l’Espagne, nous apprennent la Dernière Heure et Het Laatste Nieuws.

D’après les journaux, les deux victimes les plus atteintes ont été transportées par avion au centre des brûlés de Neder-over-Heembeek. Il s’agit d’un couple de Tubize. L’homme est brûlé à plus de 70% et son épouse à 60%.

Une explosion

L’incident s’est produit jeudi dernier. Des témoins ont déclaré avoir entendu une explosion et avoir immédiatement vu beaucoup de fumée se dégager d’un bateau à moteur de cinq mètres. Ils ont vu quatre personnes sauter dans la mer à travers les flammes. Deux autres personnes avaient déjà été projetées par l’explosion. Les six personnes à bord ont pu être sorties de l’eau vivantes. Il s’agit d’un Français et de cinq Belges, parmi lesquels le couple qui a été transporté au centre des brûlés.

Ils étaient en vacances à Valence avec une autre famille de Tubize, selon les informations recueillies par la DH et Het Laatste Nieuws. Ils se seraient plaints de défauts techniques sur le yacht avant l’incident. Les services d’urgence espagnols parlent d’une fuite possible du réservoir de carburant.

Deux autres victimes seront rapatriées aujourd’hui/jeudi. La victime la moins brûlée suivra vendredi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. parlement (3)

    Les ex-députés fédéraux se ruent vers les indemnités de sortie

  2. NETHYS

    Nethys: après le grand déballage, des questions en suspens

  3. pluie_0

    Woody Allen au «Soir»: «Tant que je pourrai tourner, je le ferai partout où je peux»

La chronique
  • Réchauffement climatique: la faillite de la démocratie

    Avec les manifestations des jeunes pour le climat, au printemps, certains ont cru que la démocratie allait faire la preuve de son efficacité en matière environnementale. Après des décennies d’aveuglement, d’errance ou d’atermoiement, la priorité climatique, au moins, serait propulsée en tête de tous les agendas politiques, en particulier en Europe avec le scrutin du 26 mai.

    Un thème qui peine à s’imposer

    Les écologistes ont fait des percées remarquables dans certains pays, mais ils n’ont obtenu que 10 % des sièges au Parlement européen, comme si les citoyens ne se résolvaient pas à placer l’environnement en tête de leurs préoccupations malgré le matraquage médiatique sur la question du climat. Il est vrai que les Verts n’ont plus le monopole...

    Lire la suite

  • Nethys: le départ de Stéphane Moreau ne règle pas tout, loin de là

    Et voilà, c’est fait ! La Wallonie a la réponse à la question la plus souvent posée depuis trois ans : « Quand Stéphane Moreau va-t-il quitter la direction de la société liégeoise Nethys ? » Lundi, le président du conseil d’administration Pierre Meyers n’a pas tourné autour du pot : « Vous voulez savoir ? Eh bien on va vous le dire ! En termes crus, quand les opérations de privatisation seront accomplies, il ne sera plus là. On met fin à son contrat sans indemnité, sans parachute et sans...

    Lire la suite