Accueil Culture Arts plastiques

Patrimoine wallon: malgré les préavis d’actions, le ministre Collin reste confiant

Mécontent des conditions de travail qui sont les siennes, le personnel de l’Agence wallonne du patrimoine (Awap) a déposé un préavis d’action. Le ministre René Collin (CDH) comprend la tension mais se fie à la concertation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Quinze jours avant les Journées du Patrimoine programmées pour ces 8 et 9 septembre, des membres du personnel de l’Agence wallonne du patrimoine (Awap), soutenus par les syndicats CGSP et CSC, ont signifié au ministre-président Willy Borsus (MR) un préavis d’actions programmées pour le mois de septembre. L’information a été révélée par L’Avenir, et fait état de problèmes liés aux moyens humains et informatiques, à la grande tension qu’a représentée la constitution même de l’Awap, à l’absence de certaines procédures internes, aux différences de statut entre personnels venus d’horizons différents. Les problèmes de ressources humaines ont par ailleurs retardé les opérations comptables et les règlements de fournisseurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs