Au Ghana, les touristes Afro-américains commémorent le début de la traite négrière il y a 400 ans (photos)

Au Ghana, les touristes Afro-américains commémorent le début de la traite négrière il y a 400 ans (photos)

Le fort de Cape Coast, à 150 km au sud-ouest de la capitale Accra, est prisé des visiteurs afro-américains en cette « Année du retour » du Ghana. Le pays d’Afrique de l’Ouest, qui fut un des importants pays de départ de la traite négrière entre les XVe et XVIIIe siècles, organise des événements pour commémorer le premier bateau d’esclave arrivé en Virginie il y a 400 ans.

Murs blanchis à la chaux, rangées de canons, le fort était l’une des dizaines de prisons parsemant la côte atlantique où étaient emprisonnés les esclaves avant leur voyage vers le Nouveau Monde.

Parmi les Afro-américains célèbres qui visitent le site historique, une délégation du Congressional Black Caucus, le groupe parlementaire rassemblant les élus de la communauté afro-américaine s’y est rendu le mois dernier, mené par la présidente démocrate de la chambre basse du Congrès américain Nancy Pelosi. Pour les touristes, la visite est un rite de passage plein d’émotion.

Le Ghana, une des démocraties les plus stables du continent africain, tente d’inciter les Afro-américains à découvrir leurs origines, voire à s’installer de manière permanente. Avec « l’Année du retour », le pays espère voir augmenter son nombre de visiteurs de 350.000 en 2018 à 500.000 cette année, dont 45.000 Afro-américains.

Selon Kojo Keelson qui a été guide dans la région pendant neuf ans, le Ghana attend quelque 830 millions d’euros de recettes touristiques cette année. « C’est comme un pèlerinage. Cette année, nous avons beaucoup plus d’Afro-Américains que les années précédentes ».

Akwasi Awua Ababio, coordinateur des événements de « l’Année du retour », souligne les forts taux d’occupation des hôtels et affirme que « l’enthousiasme est au rendez-vous, nous avons beaucoup de personnes venant des États-Unis et des Caraïbes ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. En tenant plus de 200 meetings dans la région, Salvini avait transformé le scrutin en un référendum sur sa personne dans l’espoir d’exiger des élections anticipées en cas de victoire.

    Élections en Italie: après un échec cuisant, Salvini va devoir revoir sa stratégie

  2. 06749896

    Billie Eilish, 18 ans, présent et avenir de la pop music

  3. 83090060_855752328196826_8677988821796651008_n

    Brexit: il y a 47 ans, les Britanniques rejoignaient les Européens sans fanfare

La chronique
  • Brux-ils Brux-elles : une priorité, la lutte contre les discriminations

    En filigrane de l’affaire Kir ne pouvait-on lire un peu de communautarisme ? Et faire le procès de l’un n’équivalait-il pas à ouvrir celui de l’autre ? La question s’est posée lors de chacune des (nombreuses) discussions avec des élus, socialistes mais pas que, des experts, de la communauté turque mais pas que… Avec, à plusieurs reprises, cette réponse, cinglée : « c’est le procès de la diversité que vous faites, et ça, c’est hors de question ». Non, il n’était, évidemment pas question de faire le procès de la diversité. C’est donc que le terme était mal choisi…

    Apparu dans la langue française au cours des années nonante, le mot « communautarisme » se hisse régulièrement dans les statistiques hautes d’occurrence sur le web et fait l’objet de nombreuses recherches académiques. Fabrice Dhume, sociologue, chercheur à Paris Diderot, s’est livré à une véritable enquête sur ce qu’il qualifie « de...

    Lire la suite

  • La leçon des «Sardines»: le populisme n’est pas une fatalité

    On dit souvent que l’Italie constitue le laboratoire politique de l’Europe. Et en Italie, Bologne apparaît comme le laboratoire du laboratoire. C’est dans la capitale émilienne, en effet, que le Parti communiste avait pris, à l’époque, ses distances avec Moscou. C’est là aussi que Romano Prodi avait inventé « l’Olivier », l’union de la gauche copiée un peu partout sur le continent. C’est là, encore, sur la place centrale, que Beppe Grillo avait lancé...

    Lire la suite