Pukkelpop: Anuna De Wever va porter plainte après les menaces dont elle a fait l’objet

Anuna De Wever en mai 2019
Anuna De Wever en mai 2019 - Photo News

Anuna De Wever va porter plainte après l’incident qui s’est produit au Pukkelpop la semaine dernière, a-t-elle indiqué vendredi à l’agence Belga. Jeudi, le parquet avait déjà fait savoir qu’il avait ouvert une enquête pour les menaces et faits de harcèlement dont auraient été victimes l’activiste climatique et ses amies sur le camping du festival.

Anuna De Wever a été invitée à prendre la parole sur la scène de la Boiler Room lors de la soirée d’ouverture du festival. La musique a été arrêtée un temps pour « Clap for the Climate », une action en faveur du climat qui a déjà eu lieu dans plusieurs festivals. La jeune femme a d’abord été huée par une partie du public. Plus tard, des jeunes ont saccagé sa tente. Ses amies auraient également été menacées verbalement. Des bouteilles remplies d’urine auraient aussi été projetées sur leur tente.

Le parquet a fait savoir jeudi que les faits semblaient « potentiellement assez graves » pour faire l’objet d’une enquête au niveau pénal, même sans le dépôt d’une plainte. Le parquet espère que les victimes et témoins se manifesteront.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Deliveroo nous a fait signer une nouvelle convention. Conséquence
: je gagne entre 20 et 30
% de moins qu’avant. On me paie 5,32 euros la course désormais
», affirme un livreur.

    Deliveroo, Uber Eats, Takeaway: les coursiers, toujours en dernière ligne

  2. Grâce à un single, la machine marketing du deuxième opus a été lancée avant même la sortie du film.

    L’effet Reine des Neiges, ou comment Disney règne sur le box-office

  3. Jennifer Williams, conseillère spéciale du vice-président américain Mike Pence, et le lieutenant-colonel Alexander Vindman, membre du Conseil de sécurité nationale
: deux témoignages majeurs devant la commission du Renseignement de la Chambre qui mène l’enquête au pas de course.

    L’«affaire ukrainienne» de Trump racontée par des témoins directs

La chronique
  • Royaume-Uni: Levido et Milne, les faux frères ennemis des élections

    Par Marc Roche

    Deux personnages au visage banal, discrets jusqu’à la transparence, sans charisme, ni faconde, qui sont, dans l’ombre, les hommes clefs de l’élection législative du 12 décembre au Royaume-Uni. Et le symbole de la revanche des radicaux sur les tenants du juste milieu.

    L’Australien Isaac Levido, 35 ans, et l’Anglais Seumas Milne, 61 ans, sont les gourous électoraux respectivement de Boris Johnson et de Jeremy Corbyn. Les mécaniciens en chef de la bataille électorale détiennent beaucoup plus de puissance réelle que les membres du Cabinet ou du gouvernement fantôme. Ils ont l’accès le plus direct, le plus fréquent et le poids le plus perceptible auprès des deux principaux protagonistes du scrutin.

    Tout apparemment différencie les deux frères...

    Lire la suite

  • Mesdames, Messieurs, la Commission! Enfin…

    On croyait que les affaires courantes étaient une spécialité belge. Mais depuis un mois, on a découvert que l’Europe nous les enviait au point de les adopter. La Commission von der Leyen, qui devait entrer en fonction le premier novembre dernier, est en effet restée dans les paddocks bruxellois faute d’être au complet.

    Mais ces affaires courantes, qui font déjà mauvais genre chez nous, faisaient carrément tache pour une Union européenne déjà accusée de paralysie quand la Commission est de plein...

    Lire la suite