Accueil Sports Cyclisme Route

Philippe Gilbert ambitieux avant la Vuelta: «Je veux monter en pression avant les Mondiaux»

Une 6e victoire d’étape lors de sa 9e Vuelta : le champion wallon veut quitter Deceuninck par la grande porte et préparer au mieux les prochains championnats du monde.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Salinas de Torrevieja, en province d’Alicante. C’est là que la dixième ronde espagnole d’un maillot désormais ancré dans l’imaginaire et les palmarès cyclistes va débuter, ce samedi. La tunique de leader du Tour d’Espagne a hésité et souvent changé d’avis au fil des décennies sur les routes de la péninsule ibérique, pour finalement virer au rouge en 2010. La Roja, couleur du sport espagnol, surnom de l’équipe nationale de foot aussi, est un maillot distinctif certes pas encore frappé du mythe, comme le sont le jaune du Tour ou le rose du Giro, mais il construit patiemment sa légende. Philippe Gilbert restera dans les annales comme le 2e coureur de l’histoire à avoir enfilé cette lumineuse et rutilante vareuse, juste après Mark Cavendish. C’était le 29 août 2010, l’Ardennais (alors chez Lotto…) allait arborer les couleurs du leadership cinq jours durant. Souvenir fort, qui a tissé un lien indéfectible entre la Vuelta et l’ancien champion du monde.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs