Accueil Belgique Politique

La candidature contestée du demi-frère Chastel (MR) dans une intercommunale carolo

Il est le seul à avoir été entendu pour devenir numéro 2 de l’ISPPC, un poste à 200.000 euros qui vient d’être créé.

Info « Le Soir » - Temps de lecture: 1 min

Nouveau parfum de polémique à l’ISPPC, l’intercommunale qui gère le CHU de Charleroi et ses 5.000 employés. Un nouveau poste vient d’être créé au sein du comité de direction : celui de conseiller général. Un poste pour lequel la rémunération devrait excéder les 200.000 euros bruts annuels.

Fin juin, un appel à candidatures à été lancé. Mais plusieurs questions se posent : cet appel n’a duré que neuf jours, il a été modifié en cours de route sans prolongation des délais, et il n’imposait aucun diplôme pour postuler. Après un premier tri, un seul candidat a été entendu ce mercredi 21 août, par un jury. Il s’agit de Thomas Salden, le demi-frère d’Olivier Chastel (MR). Le descriptif de fonction semble taillé pour lui depuis le départ. Comme si les dés étaient pipés, à l’ISPPC.

► Neuf jours pour convaincre, pas de diplôme requis… les coulisses de la candidature à lire sur Le Soir+.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par mauroy charles, samedi 24 août 2019, 13:03

    C est à vomir, mais vraiment à vomir. Que la Wallonie croule le plus vite possible . Faux culs politiciens et assistés sociaux grâce à la Flandre....

  • Posté par Delpierre Bernard, vendredi 23 août 2019, 20:17

    C'est un pur scandale, après la suspension du directeur général de l'ISPPC suite à une enquête liée à des malversations..., voici comme par miracle la création d'un poste de conseiller général à 200.000 eur au sein du comité de direction qui jusqu'alors n'avait pas éprouvé la nécessité de combler un vide (de travail) et après une procédure expéditive et taillée sur mesure pour le candidat idéal au niveau politique bien sûr (quant aux compétences, on s'en fiche car elles ne sont pas encore définies)....Ainsi donc après les flagorneries de Luminus ( c'est une société privée mais dans un domaine d'intérêt public) auprès de la bourgmestre PS de Verviers pour la récompenser (on ne sait de quoi...) en lui octroyant un poste de conseiller laissé au placard des années durant (car inutile), voici qu'à ISPPC où règne déjà un parfum de gestion plus que laxiste malgré la hauteur astronomique des traitements octroyés, Le PS pourtant tout puissant au sein de cette intercommunale laisse la bride sur le cou au MR pour créer un poste inutile mais sans doute dans l'espoir d'une approche sans doute plus accomodante du cas susmentionné...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une