Bruxelles: un pompier violemment agressé lors d’une intervention à Laeken

Photo d’illustration
Photo d’illustration - Le Soir

Un pompier a été agressé dans la nuit de vendredi à samedi à Laeken par un jeune homme, a indiqué le porte-parole des pompiers Walter Derieuw. L’homme du feu a reçu un coup de poing et a repoussé son agresseur. Le pompier est en incapacité de travail pour au moins une semaine.

« La direction a introduit une plainte contre l’agresseur afin de faire toute la lumière sur cet incident et éviter toute forme d’impunité », a précisé M. Derieuw.

Les pompiers bruxellois ont dû intervenir vendredi soir à deux reprises à la Cité modèle ; une première fois pour un feu de poubelle à 22h05 et une deuxième vers 22h40 pour un container de PMC en feu. Selon les secours, il y avait plusieurs groupes de jeunes dans le quartier, en raison du beau temps mais aussi du feu d’artifice tiré depuis le Palais 5 du Heizel.

Une chute dans les escaliers

« En fin d’intervention, un pompier était en train d’enrouler la lance d’incendie lorsqu’il a été accosté par l’une des personnes présentes. Après un court échange verbal, celle-ci est partie puis est subitement revenue en arrière pour taper sur l’épaule du pompier. Ce dernier s’est retourné et a reçu un coup de poing au visage. Le pompier a repoussé son agresseur ; tous deux ont perdu l’équilibre et sont tombés dans un escalier. »

L’agresseur a ensuite été maîtrisé par les autres sapeurs jusqu’à l’arrivée de la police. Les deux ont ensuite été emmenés à l’hôpital.

« Le pompier aurait perdu une dent et est en incapacité de travail jusqu’à la fin du mois au moins. Il a été décidé de faire appel à la police pour toute autre intervention de nuit dans le quartier. La direction condamne fermement toute forme d’agression contre ses pompiers et exprime son soutien au personnel de terrain », a conclu le porte-parole.

Sur le même sujet
Incendie
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © Arnaud De Cremer

    Mobilité: rouler en voiture aux heures de pointe à Bruxelles coûtera (encore) plus cher

  2. Image=d-20160526-G7YUED_high

    Coronavirus: les médecins généralistes belges dénoncent un manque d’informations

  3. @AFP

    Ligue des champions: De Bruyne, le héros de Manchester City

La chronique
  • Le destin tourmenté d’un ministre de la Culture en Flandre

    Depuis des années, la chanson « Mia » de Gorki, groupe de rock flamand néerlandophone, formé à Gand en 1989, se trouve au sommet des tops 1000 en Flandre. La chanson décrit, selon certains, l’ambiance véritable de la Flandre profonde avec les mots : « De middenstand regeert het land, beter dan ooit tevoren, Mia heeft het licht gezien, ze zegt, niemand gaat verloren » (« La classe moyenne gouverne le pays, mieux que jamais, Mia a vu le jour, elle dit que personne ne perdra »). Le chanteur du groupe, Luc De Vos, est retrouvé mort en octobre 2014 dans son appartement de travail, à Gand où il résidait. Dès 2007, les prix de récompenses musicales en Flandre ont été rebaptisés MIA, Music Industry Awards, un clin d’œil au tube de Gorki. Et c’est pendant la cérémonie de ces MIA que Jan Jambon, le ministre-président de la Flandre, mais également ministre de la Culture,...

    Lire la suite

  • Une fiscalité automobile intelligente: il est grand temps

    C’est peu risqué, mais prenons le pari : l’idée du gouvernement bruxellois d’imposer une taxe de congestion à l’entrée de la ville va faire hurler. Listons les arguments : option antisociale qui nuira aux plus pauvres, nouvelle manifestation de rage taxatoire visant les automobilistes « vaches à lait », mesure discriminatoire, non concertée avec les autres Régions, instrument inefficace puisqu’il n’y a pas d’alternatives et que les automobilistes « n’ont d’autre choix que de prendre leur voiture », décision...

    Lire la suite