Un accord avec le Mercosur «difficilement» imaginable si l’Amazonie continue de brûler, déclare Donald Tusk

Un accord avec le Mercosur «difficilement» imaginable si l’Amazonie continue de brûler, déclare Donald Tusk
AFP

Le président du Conseil européen Donald Tusk a estimé samedi que les Européens auraient du mal à ratifier l’accord commercial conclu entre l’UE et le Mercosur si l’Amazonie continue de brûler.

>> Incendies en Amazonie : le chef indien Raoni veut le départ de Bolsonaro « le plus vite possible »

« Bien sûr nous soutenons l’accord UE/Mercosur (…) mais il est difficile d’imaginer un processus de ratification harmonieux par les pays européens tant que le gouvernement brésilien permettra la destruction du poumon vert de la Terre », a-t-il déclaré peu avant l’ouverture du sommet du G7 à Biarritz, dans le sud-ouest de la France.

Les feux de forêt qui se propagent à grande échelle en Amazonie seront un enjeu clé du sommet des sept nations les plus industrialisées, tandis que se multiplient les appels à sauver le « poumon de la planète ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous