Accueil La Une Culture

Les Machins l’autre cérémonie

La veille des Magritte, Les Machins décernent leurs prix, en toute subjectivité et mauvaise foi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Une moule dorée posée sur un socle : voilà le genre de récompense que l’on peut recevoir quand on fait du cinéma en Belgique. Ce petit prix, directement identifié à la culture belge, c’est un Machin, et chez certains producteurs, il trône à côté d’un César ou d’un Magritte, ce qui leur donne encore plus de cachet !

Ces « petits prix du cinéma belge » sont nés en 2012, en réaction directe à la première édition des Magritte. Initiés un an plus tôt, ces derniers avaient quelque peu laissé de côté les « petits » métiers du cinéma et les techniciens, ce qui avait fâché le milieu du cinéma, même si le tir a depuis été rectifié. L’idée des Machins était donc de remédier à cela avec une bonne dose de bonne humeur et d’autodérision.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs