Selim Amallah confiant avant la rencontre face à Courtrai: «Nous voulons surfer sur la vague actuelle»

Selim Amallah, ici à l’œuvre contre Mouscron, s’épanouit à Sclessin.
Selim Amallah, ici à l’œuvre contre Mouscron, s’épanouit à Sclessin. - Belga

Le sourire est naturel et cadre parfaitement avec le quotidien du milieu de terrain. Premier transfert estival des Rouches, Selim Amallah s’est directement fondu dans le collectif de Michel Preud’homme. Une aisance qui trouve sa source dans la simplicité du garçon… « Je connais mes qualités et je sais ce dont je suis capable. Je ne me prends pas la tête inutilement et je bosse pour continuer sur cette route. »

Le discours est direct, sans fioriture et en parfait accord avec sa production sur le terrain. Toujours soucieux de jouer rapidement vers l’avant, l’ancien sociétaire de Mouscron allie combativité et frivolité. Un savant mélange qui le place très haut dans le classement des poisons pour l’adversaire. « Nous connaissons notre mission, qui plus est à la maison. Nous voulons prendre la mesure de nos opposants mais nous sommes conscients que ce ne sera pas toujours simple de l’emporter. Courtrai est dans une bonne dynamique après sa très belle victoire contre Anderlecht. Ce sera donc un match piège mais nous voulons surfer sur la vague actuelle. » Un souhait qui passera certainement par quelques remaniements dans le onze de base de Michel Preud’homme. Le coach liégeois sait plus que quiconque que les mois à venir seront éprouvants avec la Coupe de Belgique, le championnat et la phase de poule de l’Europa League.

Dès lors, l’actualité principautaire rime presque avec fin de préparation car l’objectif est d’amener un maximum d’éléments à leur pic de forme au mois de septembre. « Les saisons en Belgique sont longues mais nous possédons un groupe à la fois qualitatif et quantitatif. Une relative rotation s’installera en fonction des impératifs mais je fais confiance au staff pour trouver la meilleure formule ». Et pour y parvenir, Amallah est actuellement l’un des ingrédients les plus détonants.

« Lors de notre réflexion pour étoffer un groupe d’ores et déjà composé de footballeurs intéressants, nous avions l’intime conviction qu’il pouvait s’avérer déterminant », soufflait Preud’homme lors de la dernière conférence de presse au sujet de son médian. « Son intégration s’est avérée très rapide car notre style de jeu lui convient parfaitement. C’était déjà une très bonne chose de s’en rendre compte avant de l’engager et c’est encore plus gratifiant de voir qu’il parvient à nous donner raison de semaine en semaine. Maintenant, nous ne lui demandons pas de faire des choses qu’il ne sait pas effectuer. C’est un garçon qui peut faire preuve de fermeté dans les duels tout en étant capable d’apporter quelque chose dans le jeu grâce à son aisance balle au pied. »

Un amour du ballon qui sera nécessaire pour renverser Courtrai, un adversaire qui aime jouer des mauvais tours aux grosses écuries. « C’est une équipe qui sait mettre le pied, mais qui peut aussi développer du jeu. Nous œuvrons depuis plus d’un an dans l’optique d’être prêts en toutes circonstances. De la verticalité dans certains cas et de la patience dans d’autres. J’entends parler de rotation et, bien que celle-ci soit possible, je positionnerai toujours la meilleure équipe possible sur le terrain ». Et ce, dans le but de ravir des supporters d’ores et déjà conquis avec les festivals contre Zulte et Mouscron à la maison…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©News

    Les bulletins des Diables rouges face à Chypre: De Bruyne homme du match, Carrasco dans tous les bons coups

  2. BRITAIN ELECTIONS DEBATE

    Johnson-Corbyn : un dialogue de sourds

  3. «
Deliveroo nous a fait signer une nouvelle convention. Conséquence
: je gagne entre 20 et 30
% de moins qu’avant. On me paie 5,32 euros la course désormais
», affirme un livreur.

    Deliveroo, Uber Eats, Takeaway: les coursiers, toujours en dernière ligne

La chronique
  • Royaume-Uni: Levido et Milne, les faux frères ennemis des élections

    Par Marc Roche

    Deux personnages au visage banal, discrets jusqu’à la transparence, sans charisme, ni faconde, qui sont, dans l’ombre, les hommes clefs de l’élection législative du 12 décembre au Royaume-Uni. Et le symbole de la revanche des radicaux sur les tenants du juste milieu.

    L’Australien Isaac Levido, 35 ans, et l’Anglais Seumas Milne, 61 ans, sont les gourous électoraux respectivement de Boris Johnson et de Jeremy Corbyn. Les mécaniciens en chef de la bataille électorale détiennent beaucoup plus de puissance réelle que les membres du Cabinet ou du gouvernement fantôme. Ils ont l’accès le plus direct, le plus fréquent et le poids le plus perceptible auprès des deux principaux protagonistes du scrutin.

    Tout apparemment différencie les deux frères...

    Lire la suite

  • Mesdames, Messieurs, la Commission! Enfin…

    On croyait que les affaires courantes étaient une spécialité belge. Mais depuis un mois, on a découvert que l’Europe nous les enviait au point de les adopter. La Commission von der Leyen, qui devait entrer en fonction le premier novembre dernier, est en effet restée dans les paddocks bruxellois faute d’être au complet.

    Mais ces affaires courantes, qui font déjà mauvais genre chez nous, faisaient carrément tache pour une Union européenne déjà accusée de paralysie quand la Commission est de plein...

    Lire la suite