Accueil Société Régions Hainaut

Ducasse d’Ath: le «Sauvage» jugé raciste a défilé malgré la polémique (vidéos)

Un collectif estime que le personnage de carnaval grimé en noir est « un vestige de la mise en esclavage ».

Temps de lecture: 2 min

Le « Sauvage », personnage de carnaval grimé en noir, des chaînes autour des poignets, censé faire peur aux enfants, a défilé dimanche à la ducasse d’Ath en Belgique, en pleine polémique avec un collectif l’accusant de véhiculer « racisme et négrophobie », a constaté un photographe de l’AFP.

Dimanche matin au début de la parade, le Sauvage est venu remettre symboliquement ses chaînes au bourgmestre (PS) Bruno Lefèbvre, dans un geste d’apaisement, sous les acclamations de la foule. De nombreux habitants portaient un tee-shirt « Je suis Sauvage ».

Un collectif antiraciste, baptisé Bruxelles Panthères, a lancé une pétition début août contre cette pratique, assimilée au « Black face » et dénoncée comme « un vestige de la mise en esclavage ». Il a interpellé l’Unesco qui s’est mêlée à la controverse, dans un courriel envoyé vendredi à Bruxelles Panthères lui donnant raison.

De leur côté la municipalité et les organisateurs de la ducasse d’Ath se sont dits ouverts au débat pour « faire évoluer » l’événement. « La population ne vit pas ce jeu festif comme étant un acte raciste, mais veut bien entendre que ça peut choquer quelqu’un d’extérieur qui ne connaît pas le contexte », a déclaré à l’AFP Laurent Dubuisson, l’historien qui dirige la Maison des géants à Ath.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Dubois Raymond, dimanche 25 août 2019, 18:24

    Est-ce que nous allons tout accepter ? Remplacer le nom des rues - abattre certaines statues - enlever et déchirer les pages dans les livres scolaires . Quand allons - nous éduquer certains membres d'ASSOCIATIONS à une ouverture d'esprit ??? Certaines populations souhaitent vivre en Belgique et refusent notre culture . Qui a raison ? PERSONNE ; A méditer ???

  • Posté par Naeije Robert, dimanche 25 août 2019, 17:52

    Je ne sais pas si les panthères bruxelloises sont un exemple démocratique de respect des différences.

  • Posté par Soy Zen, dimanche 25 août 2019, 17:04

    Qui peut nier ou oublier ce que l'homme blanc a fait subir à l'homme noir jusqu'il y a peu encore? Le rappeler sous forme de folklore en y ajoutant de l'humour et de l'humanité entre les participants et les spectateurs n'est -il justement pas une (belle?) manière de ne rien nier du tout sans perdre de vue les choses inacceptables qui ont pu exister dans le passé?

  • Posté par PAEME FREDERIC, dimanche 25 août 2019, 14:42

    Question : tous les folklores et traditions africains sont-ils exempts de tout reproche ? Toujours balayer d'abord devant sa porte avant de vouloir faire la leçon aux autres...

  • Posté par Thys Nicolas, dimanche 25 août 2019, 13:12

    Et ben oui, ça a toujours été ok,voire de bon ton d'insulter et de marcher sur la gueule des autres parce qu'ils sont différents et à un certain moment, ça suffit, c'est bon comme ça.Bien triste que ça ne soit pas une complète évidence pour tout le monde...

Plus de commentaires

Aussi en Hainaut

Hainaut: un homme perd la vie dans le crash de son planeur

Un planeur s’est écrasé ce samedi à l’aérodrome de Maubray, près d’Antoing dans la province de Hainaut. Le pilote, à la suite d’une erreur de pilotage, aurait perdu le contrôle de son avion. Il est décédé sur le coup.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo