Ducasse d’Ath: le «Sauvage» jugé raciste a défilé malgré la polémique (vidéos)

Ducasse d’Ath: le «Sauvage» jugé raciste a défilé malgré la polémique (vidéos)
Coralie Cardon

Le « Sauvage », personnage de carnaval grimé en noir, des chaînes autour des poignets, censé faire peur aux enfants, a défilé dimanche à la ducasse d’Ath en Belgique, en pleine polémique avec un collectif l’accusant de véhiculer « racisme et négrophobie », a constaté un photographe de l’AFP.

Dimanche matin au début de la parade, le Sauvage est venu remettre symboliquement ses chaînes au bourgmestre (PS) Bruno Lefèbvre, dans un geste d’apaisement, sous les acclamations de la foule. De nombreux habitants portaient un tee-shirt « Je suis Sauvage ».

Un collectif antiraciste, baptisé Bruxelles Panthères, a lancé une pétition début août contre cette pratique, assimilée au « Black face » et dénoncée comme « un vestige de la mise en esclavage ». Il a interpellé l’Unesco qui s’est mêlée à la controverse, dans un courriel envoyé vendredi à Bruxelles Panthères lui donnant raison.

De leur côté la municipalité et les organisateurs de la ducasse d’Ath se sont dits ouverts au débat pour « faire évoluer » l’événement. « La population ne vit pas ce jeu festif comme étant un acte raciste, mais veut bien entendre que ça peut choquer quelqu’un d’extérieur qui ne connaît pas le contexte », a déclaré à l’AFP Laurent Dubuisson, l’historien qui dirige la Maison des géants à Ath.

Sur le même sujet
RacismeBelgique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous