Accueil Sports Cyclisme

Tour de l’Avenir: victoire finale du Norvégien Tobias Foss, Ilan Van Wilder troisième

Le Norvégien Tobias S. Foss a remporté dimanche le 56e Tour de l’Avenir au terme de la 10e et dernière étape, disputée dimanche en Savoie sur 78,1 km entre Saint-Colomban-des-Villards et Le Corbier et gagnée en solitaire par l’Équatorien Jefferson Cepeda.

Temps de lecture: 2 min

Âgé de 22 ans, il est le premier coureur norvégien à remporter l’épreuve et succède ainsi au palmarès au Slovène Tadej Pogacar vainqueur en 2018 et à Egan Bernal victorieux en 2017 avant de gagner le Tour de France cette année.

Tobias Foss, déjà porteur du maillot jaune au soir de la 3e étape à l’arrivée à Mauriac avant de le perdre dès le lendemain, a repris la première place du classement à l’arrivée de la 8e étape disputée sur 23 kilomètres consistant à une ascension vers Méribel et le sommet du Col de la Loze.

Soutenu par une solide équipe de Norvège, Tobias S. Foss, qui a signé un contrat pour 2020 avec l’équipe néerlandaise Jumbo-Visma, avait assuré l’essentiel sur la 9e étape.

Son avance au général sur ses adversaires directs, l’Italien Giovanni Aleotti (2e), le Belge Ilan Van Wilder (3e) ou encore le Français Clément Champoussin (4e), lui a permis de contrôler tranquillement la course dimanche, laissant partir dans la dernière ascension un groupe de quatre coureurs parmi lesquels l’Équatorien Cepeda qui a franchi la ligne avec 26 secondes d’avance sur le Luxembourgeois Michel Ries (2e).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb