Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Anderlecht et les pièges de sa communication 2.0

Le discours affiché depuis le début de saison ne pourra pas passer éternellement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Méthode Coué : méthode fondée sur l’autosuggestion. En gros : vous dites les choses comme vous aimeriez qu’elles se déroulent, de manière à ce que, in fine, cela se passe vraiment. Méthode utilisée par les agences de communication ou les politiciens afin de nous vendre du rêve ou de nous faire avaler des sornettes. Ou de nous prendre pour des idiots, c’est selon.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, lundi 26 août 2019, 9:39

    Sélections "surprenantes", capricieuses en fait. Tactique basées sur une possession du ballon, certes, mais pour des passes latérales ou vers l'arrière, peu ou pas de tirs au but. Et puis un groupe de "losers" assis dans l'herbe, "consolés" par un tweet mielleux. Anderlechjt ferait mieux d'engager un entraîneur expérimenté.

  • Posté par Vancauwenbergh Joseph, dimanche 25 août 2019, 20:28

    Bien j'ai vu beaucoup de match depuis le début de cette saison. Mais aucune équipe en Belgique ne peut produire un football d'une qualité comparable à celui d'Anderlecht. Il manque cruellement un ou deux finisseur de talent. Si Anderlecht possédait un attaquant digne de ce nom je pense sincèrement que l'équipe serait entête du championnat. D'autre part certain joueur ne sont pas en top condition pour l'instant. Alors tous ces articles comme celui que je viens de lire c'est super stupide. Il faut interroger la direction du club ou reste l'investissement dans un attaquant solide et fit. La majorité des transferts entrant sont des transferts libre, gratuit. Monsieur le président n'a pas dépensé beaucoup pour recruter les nouveaux arrivants. Les journalistes devraient analyser cet aspect de la gestion d'Anderlecht.

  • Posté par Faramarz Bigdeli, lundi 26 août 2019, 17:25

    D’accord à 100%. Ce journaliste a écrit un article dans un but évident : mettre le feu. Les vrais supporters d’Anderlecht approuvent la politique de la direction qui, par ailleurs, n’a pas menti en mai et ne prend pas les gens pour des naifs en août non plus. Le journaliste ne comprend pas que il faut du temps pour construire une équipe et, une direction soucieuse ne va pas acheter un centre avant alors que dans 2 à 4 semaines il y en aura 2 disponible sauf si un vrai bon cou peut être réalisé en fin de mercato. Les supporters qui vont au stade et ceux qui suivent l’équipe dans ses déplacements n’ont jamais cessé d’encourager l’équipe et approuvent sa façon de jouer et attendent que la sauce prenne et que les avants blessés reviennent.

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs