Accueil Belgique Politique

Hedebouw veut un débat sur la désignation du commissaire: «Ces accords PS-MR, ça commence à me gonfler»

Le nom de Didier Reynders ayant été proposé à l’Europe, reste à savoir, notamment, si un débat sera organisé à la Chambre. Le PTB en demande un, et espère qu’il sera suivi.

Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement fédéral en affaires courantes a finalement fixé son choix de candidat belge à la Commission européenne : il s’agit du MR Didier Reynders, a communiqué samedi soir le porte-parole du Premier ministre démissionnaire Charles Michel (MR), lui-même désigné récemment président du Conseil européen.

Le vice-Premier libéral rencontrera la présidente de la Commission Ursula von der Leyen ce lundi après-midi.

À lire aussi Commissaire européen: et maintenant? Gare au débat parlementaire

Raoul Hedebouw dénonce le manque de débat

Au micro de Martin Buxant, sur LN24, Raoul Hedebouw dénonce que « d’un point de vue démocratique, je ne comprends pas qu’on a aucune discussion au Parlement sur cette désignation. C’est quand même fou qu’un parti qui est perdant des élections, comme le MR, livre aujourd’hui deux personnes de haut rang dans le processus décisionnel européen. Je trouve ça vraiment fou, sans aucun débat au Parlement ».

Le porte-parole du PTB s’insurge : « Je ne nie pas que M. Reynders a des compétences, c’est juste qu’il a des compétences au service des riches. » Le problème, pour Raoul Hedebouw, c’est que « l’Union européenne intervient tellement dans notre manière de fonctionner, que ce soit en matière de pension, de budget publique, que ce soit en matière des politiques sociales… cette Commission européenne sera encore plus au service des libéraux ».

À lire aussi Désignation de Reynders: puisqu’il fallait bien trancher…

« Au niveau intra-belge, ce qui m’étonne c’est ce consensus qui a mené à cette désignation. C’est très très clair que le PS et le MR ont eu un accord pour pouvoir désigner Didier Reynders. Je vois qu’Elio Di Rupo prend acte de la désignation. Moi, ces accords PS-MR, ça commence un petit peu à me gonfler », continue de dénoncer Raoul Hedebouw.

« Le PTB demande qu’un débat ait lieu ce jeudi en plénière, et j’espère bien qu’on sera suivi », conclut son porte-parole sur le sujet du commissaire européen.

À lire aussi Edito | Commissaire européen: la Belgique atteint des sommets de désinvolture

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Leroy christian, lundi 26 août 2019, 16:08

    Quel le score du match Van Obberghen-Petre? A mon avis, ils sont au tie break ... ;o)))

  • Posté par Van Obberghen Paul, lundi 26 août 2019, 15:49

    @ Nica Petre "La lutte des classes est terminée, et c'est la mienne qui a gagné!" Warren Buffett. Noter que je ne suis pas vraiment d'accord avec cette citation (et ne suis vraiment pas un admirateur de la personne), en cela que je ne crois pas qu'il y ait des classes, en tous cas plus. Aujourd'hui la société des Hommes est composée d'une multitude de groupes qui se mélangent et cette séparation, artificielle, entre pauvre/travailleur et riche/exploiteur n'a plus aucun sens. Si tant est même qu'il y en ai jamais eu. Il ne sert plus qu'à justifier une politique totalitaire d'un autre âge. Le communisme (et en bonne part le socialisme, puisque le communisme se dit être le "vrai" socialisme) est un dogme qu'on ne peut remettre en question, comme une religion. En cela, il est nécessaire que ses adeptes restent dans une relative ignorance, relative en cela qu'on ne leur enseigne que ce qu'on veut bien leur enseigner, inventant en cours de route un conte de fée dont les tentatives de réalisation ont déjà fait plusieurs millions de morts, et c'est pas fini... Amen!

  • Posté par Nica Petre, lundi 26 août 2019, 17:47

    Bien le prechiprecha libéral sur le morts du comunisme et le libéralisme dictatorial a fait combien de milliers de morts en Amérique du Sud : Chile, Argentine, Colombie, Nicaragua et j'en passe de meilleures. En plus n'oublions pas que comme en réligion ce n'est pas le système qui tue mais les hommes qui prennent comme excuse le système pour se donner le droit à tuer et cela est vrai pour tous les systèmes et toutes les réligions. Donc arrêtons de croire que l'ultralibéralisme ne fait pas de victimes (alors qu'il) a fait plein de victimes durant les 5 années de suédoise et que les communistes ont tue je ne sais pas combien ailleurs et que cela FORCEMENT va se produire aussi en Belgique. Cela est une fake news libérale sortie de la bouche de Michel. Cela montre bien le niveau très bas de certains politiciens et leurs admirateurs. Et je ne vise personne bien sur ... à bon entendeur salut.

  • Posté par Lendasse Marc, lundi 26 août 2019, 13:36

    Si Raoul avait accepté de monter avec Ecolo et le PS en Wallonie, il n'y aurait plus d'accords PS-MR. Mais aller au pouvoir c'est perdre son SEUL fonds de commerce : critiquer le PS.

  • Posté par Van Obberghen Paul, lundi 26 août 2019, 15:54

    C'est la "vertu" de la gauche, c'est qu'elle s'auto-détruit par chamaille généralisée. L'exemple français est parlant.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une