Accueil Opinions Chroniques

Tu saignes, je signe

Les sites de pétitions en ligne fleurissent. Mais les sites qui les hébergent, comme Avaaz, sont très critiqués. Qu’en penser ? La chronique de Vincent Engel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Avaaz, change.org, lapetition… les sites de pétitions en ligne fleurissent, certains, comme change.org prenant en charge les campagnes d’autres organisations non gouvernementales, comme Amnesty International. Quiconque a un compte Facebook ou une adresse email reçoit régulièrement un appel à signature, et ces campagnes aboutissent parfois à des résultats significatifs, comme la naturalisation de Lassana Bathily, le jeune vendeur de l’Hyper Casher qui avait sauvé des otages. Mais d’autres critiquent ces organisations dont les financements sont parfois flous et les objectifs réels nébuleux…

L’actualité belge en est le témoin cette semaine, avec la campagne Avaaz jouant sur la prophétie apocalyptique concernant les centrales nucléaires de notre pays, dont la vétusté et le danger potentiel ont déjà été soulevés par les médias et dénoncés par certains responsables et par l’opinion publique. Cette pétition est symptomatique des forces et faiblesses de telles campagnes et des sites qui les promeuvent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs