Accueil Culture Musiques

Festival Les Inattendues: l’hymne à l’amour de Min-On à l’humanité

Vendredi soir, la musique prendra le pouvoir dans la cathédrale de Tournai pour inviter les hommes à faire la paix dans les âmes et les corps au rythme des tambours nippons.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 5 min

Docteur en littérature, Olivier Urbain a étudié à Bruxelles, aux Etats-Unis et en Angleterre. Ce globe-trotter tournaisien envoûté de piano a enseigné à Los Angeles, à Tokyo, à Belfast, avant de fonder, en 2002, la Commission Art et Paix de l’Association internationale pour la recherche de la paix. Entre-temps, il a dirigé l’institut Toda pour la Paix de Honolulu et signé trois livres sur les rapports entre musique, solidarité et liberté.

Convaincu du pouvoir de la musique à changer positivement la face du monde, Olivier Urbain est le seul expert connu en transformation des conflits par la musique. Il est aujourd’hui à la tête de l’Institut de Recherches Min-On, à Tokyo, où des chercheurs planchent sur le rôle que la musique peut jouer dans la prévention de la violence et la construction de la paix au quotidien. Min-On souhaite mettre en évidence le rôle que les sons, les chants et les mélodies pourraient prendre dans l’évolution positive de l’humanité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs