Accueil Belgique Politique

Le demi-frère de Chastel à l’ISPPC: une procédure de sélection de plus en plus douteuse

Thomas Salden, demi-frère d’Olivier Chastel (MR), est seul en course pour obtenir un nouveau poste créé à l’ISPPC. Mais la sélection semble biaisée.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Ce samedi, Le Soir consacrait un article à la procédure de sélection en cours au sein de l’ISPPC (intercommunale qui gère notamment le CHU de Charleroi). Cette procédure vise à nommer un nouveau « conseiller général » au sein de la structure publique. Un poste qui vient d’être créé par le conseil d’administration, et qui équivaut à un super n°2 de la société. Salaire : environ 200.000 euros bruts par an.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Graas Thierry, mardi 27 août 2019, 15:11

    Faites comme je dis, mais pas comme je fais ! La morale, selon Monsieur Chastel, c'est pour les autres. Lamentable et écoeurant pour un donneur sempiternel de leçon !! Il ne faut pas chercher plus loin l'une des causes principales du rejet des partis traditionnels et ce basculement très dangereux pour nos libertés et la démocratie en général vers les partis extrêmes (de gauche comme de droite).

  • Posté par Delpierre Bernard, mardi 27 août 2019, 14:06

    Je crois que les réactions outrées de la presse et surtout des citoyens ont engendré une saine réaction de la ministre en charge des pouvoirs locaux qui aurait mis un terme à la procédure en cours; mais il faudra veiller à ce qu'une autre procédure ne soit pas engagée sous une forme plus insidieuse mais dont les effets seraient évidemment comparables s'agissant d'un poste à l'évidence inutile....

  • Posté par Lambert Paul, mardi 27 août 2019, 13:03

    Là j'avoue que je suis perdu, que je ne parviens plus à saisir ce que notre monde devient, on crée un poste qui ne semble ne pas avoir de raison d'être vu qu'avant il n'était pas nécessaire de plus il serait rémunéré 220.000 € par an , donc il y a l'argent ne serait il pas plus utile pour légèrement augmenter le salaire du personnel soignant. De plus c'est du pain béni pour la NVA et le vb dans leur lutte contre le wallon et le francophone . Je suis perdu là.

  • Posté par Raurif Michel, mardi 27 août 2019, 12:31

    Alors Chastel Oliver, tu fais comme Despi avec sa chaudière ? Oui, mais ici c'est pour ;ton frère ! Tous, sans exception, des pourritures de grande envergure !

  • Posté par Stroobants Nathalie, mardi 27 août 2019, 12:11

    Tels des animaux, nos politiques malades de la peste. Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés, on n'en voyait point d'occupés ... à chercher le soutien d'une mourante vie - lol

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs