Accueil Météo

La 3e vague de chaleur de l’année officiellement entamée: les 30º dépassés à Uccle

Une température de 30,4º a été enregistrée peu après midi.

Temps de lecture: 2 min

Le mercure a dépassé les 30º à Uccle mardi, avertit David Dehenauw, météorologue à l’Institut royal de météorologie (IRM). Cela signifie que la Belgique connaît sa troisième vague de chaleur de l’année.

Officiellement, une vague de chaleur est décrétée lorsque les températures dépassent les 25 degrés pendant cinq jours d’affilée, avec trois jours au-delà des 30 degrés.

Ces mesures ont été atteintes : vendredi, 26,6º ont été comptabilisés à Uccle, 29,4º samedi, 30,9º dimanche, 31,3º lundi et 30,4º mardi, peu après midi.

Un phénomène rare

Il est rare de compter trois vagues de chaleur sur une année. Les précédents pics ont été enregistrés cet été, du 23 au 30 juin et du 22 au 26 juillet, soit 13 jours au total.

En 2018, l’on a référencé deux vagues de chaleur à Uccle : du 13 au 27 juillet et du 29 juillet au 7 août, soit un total de 25 jours. Toutefois trois vagues en un an n’est pas un fait unique : 1947 en a ainsi connu quatre, avec 46 jours de canicule.

Lundi, des concentrations d’ozone élevées ont par ailleurs été enregistrées ; le seuil d’information européen a été dépassé en six points de mesure. Ce mardi, la Cellule interrégionale de l’Environnement (Celine) prévoit à nouveau des concentrations d’ozone élevées avec un risque de dépassement du seuil d’information européen dans le nord du pays.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par SORET DANIEL, jeudi 3 octobre 2019, 23:25

    Pareilles manipulations...

  • Posté par SORET DANIEL, jeudi 3 octobre 2019, 23:24

    J'attends avec impatience les statistiques des mois de septembre et d'octobre... Si le printemps fut doux et si, en été, nous avons connu trois (petites) vagues de chaleur, à présent l'on se tait dans toutes les langues ! Le thermomètre a peiné à dépasser les 10 degrés et il pleut sans arrêt ou presque. Désolé, mais les seuls records dont on parle sont toujours ceux relatifs à la chaleur et à la sécheresse. Nos lacs (Gileppe et Eupen) avaient un niveau nettement supérieur à celui de 2018 et se remplissent allègrement à l'heure qu'il est... pareils manipulations donnent du blé à moudre aux climatosceptiques : faudrait songer à être plus objectif!

Sur le même sujet

Aussi en Météo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko