Accueil Économie Entreprises

Ferdinand Piëch, décès d’un grand technicien redouté

« L’empereur » Ferdinand Piëch est décédé dimanche 25 août à l’âge de 82 ans. Ce technicien de génie, qui a fait de Volkswagen un empire automobile mondial, était un autocrate redouté.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ferdinand Piëch était-il un génie ou un fou ? Même après sa mort, survenue ce dimanche à Rosenheim à l’âge de 82 ans, les Allemands se posent toujours la question. Pour ses admirateurs, il a été un grand technicien comme on n’en fait plus, à la tête d’une grande entreprise. Pour ses détracteurs, un autocrate intrigant.

Une ascension en solitaire

Son instituteur, en revanche, l’avait considéré dès le départ comme un « idiot » incapable de suivre des études. Personne n’aurait imaginé, ni à l’école ni dans sa famille, que ce « raté » puisse devenir un jour le plus légendaire des patrons en Allemagne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs