Accueil Société

Schild & Vrienden: la KVHV étudie les démarches légales pour la présence de Van Langenhove à l’UGent

Les autorités académiques estiment que «le risque de trouble à l’ordre public est trop important».

Temps de lecture: 1 min

L’association étudiante conservatrice et nationaliste (KVHV) à l’UGent, qui a invité le 26 septembre dernier le député fédéral d’extrême droite Dries Van Langenhove à s’exprimer lors d’une activité dans le cadre de la nouvelle année académique à l’université gantoise, a indiqué mardi étudier les démarches légales pour autoriser néanmoins sa venue, selon son président Robin Gouwy. Le recteur de l’UGent, Rik Van de Walle, a décidé plus tôt dans la journée d’interdire la tenue de tout débat ou lecture en présence de l’intéressé dans les locaux académiques.

Les autorités académiques estiment en effet que «le risque de trouble à l’ordre public est trop important».

«Une raison fallacieuse», selon Gouwy. «Nous ne sommes pas en mesure de garantir la sécurité. C’est une responsabilité qui incombe aux autorités concernées.»

L’association étudiante ne souhaite pas organiser son activité dans un autre lieu. «Nous ne disposons pas de ressources financières infinies», selon ses membres. «Nous sommes une association étudiante reconnue à l’université et avons le droit d’utiliser les bâtiments de l’université pour des débats.»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Poels Jean-pierre, mardi 27 août 2019, 20:20

    je lis : "L’association étudiante ne souhaite pas organiser son activité dans un autre lieu. «Nous ne disposons pas de ressources financières infinies», selon ses membres" ...…. Mais je lis aussi: "Le Vlaams Belang a encore injecté 100.000 euros pour sa propagande en ligne" (LeSoir du 24/08/2019)

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko