Accueil Médias

Philippe Delusinne (RTL) au «Soir»: «Ce que fait Proximus, c’est tuer l’industrie média belge»

A l’occasion de la rentrée, Philippe Delusinne, le patron de RTL, dénonce la menace que représentent les projets de Proximus et relance l’idée d’une plateforme vidéo commune à toutes les chaînes belges. Il estime aussi que RTL n’est pas suffisamment soutenu par les pouvoirs publics

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Pour cette rentrée, avez-vous investi davantage dans la programmation ?

Je n’ai pas envie de donner des chiffres. C’est une grille très volontariste. On est reparti à l’offensive et on est déterminé à occuper la place qui est la nôtre sur le marché pas seulement au niveau des audiences mais aussi en tant que leader dans un marché en pleine mutation qui doit se défendre face à tout ce qui se passe. Il y a beaucoup de problématiques communes à toutes les télés, qu’elles soient publiques ou privée, du nord ou du sud. Il y a des choses à faire ensemble face à Proximus, Netflix…

Vous mettez Proximus dans le même panier que Netflix… ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Thill-Goelff Frédéric, mercredi 28 août 2019, 12:15

    Je partage l'essentiel des avis concernant le culot de M. Delusinne, qui se dit belge quand cela l'arrange, mais est luxembourgeois pour le reste. Ceci dit, le monde les médias est dans la tourmente et l'avenir n'est pas rose pour les chaînes généralistes, que ce soit RTL ou la RTBF. A la maison, nous sommes 4. Le plus souvent, un devant la télé (le plus souvent une des petites chaînes de la TNT française), un sur Netflix, un sur Youtube et le quatrième surfe sur internet ou visionne un DVD. Il est loin le "bon vieux temps" où toute la famille était religieusement rassemblée devant le poste pour regarder 'Visa pour le monde'.

  • Posté par Nicolay Jean-marie , mercredi 28 août 2019, 11:50

    Que le gouvernement du GD de Luxembours aide SA chaîne!

  • Posté par Jules Vandeweyer, mercredi 28 août 2019, 9:42

    RTL, chaîne privée. Ben alors, la bonne vieille recette libérale: on restructure!

  • Posté par Slezingher , mercredi 28 août 2019, 0:39

    Je crois savoir, Monsieur Delusinne, que RTL est une société privée et donc, vous n'avez pas besoin de l'aide publique surtout quand on se rend compte de la pauvreté de vos programmes. Mettre en avant le nombre de collaborateurs afin de quémander de l'aide est une forme de chantage et montre également la faiblesse de votre stratégie!

  • Posté par Chachkoff Yann, mardi 27 août 2019, 21:25

    Peut-être que Philippe Delusinne devrait songer à faire de sa chaîne belge autre-chose qu'une plateforme de rediffusion de M6 ? Quant à Proximus qui "tue" l'industrie belge au profit de l'international, M. Delusinne, vous êtes bien mal placé pour tenir ce discours, vous dont la chaîne tente depuis des années d'échapper aux règles du CSA belge sous prétexte d'être basé au Luxembourg ! Et que dire, une fois de plus, du recyclage d'émissions produites en France, qui ont rempli l'essentiel de la grille d'avant-soirée de RTL ? Quant à Mint... Faut-il rappeler l'intense lobbying de RTL pour pousser le nouveau projet de décret sur la 'pluralité des médias', dénoncé par deux fois par la CSA et la quasi-totalité des autres acteurs du marché ? Et enfin, le "fond séries": il est conçu pour aider au développement de séries belges francophones - séries qui, autrement, ne verraient jamais le jour faute d'intérêt commercial... Autrement dit: il s'agit d'une mission de service public, donc, selon la logique que vous soulignez vous-même, relevant... de la RTBF. Dommage que "Le Soir" n'ait pas assorti cette interview d'un article d'analyse pour expliquer les enjeux, et éclairer plus objectivement les propos de celui qui reste le patron d'une entreprise commerciale !

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs