Le CDH se réunit pour refonder le parti

Le CDH se réunit pour refonder le parti

Mise au vert pour les parlementaires CDH, ces mercredi et jeudi. Autour du président du parti Maxime Prévot, ils vont d’abord aborder des thèmes d’actualité, comme les questions économiques et l’urgence écologique. Avec l’aide de spécialistes : Bruno Colmant, le nouveau CEO de Degroof Petercam, dans le premier cas, et dans le second, Dominique Bourg (docteur en philosophie, professeur à l’université de Lausanne, ex-président du conseil scientifique de la Fondation Nicolas-Hulot et tête de liste Urgence Ecologie en France aux élections européennes).

Autre sujet d’atelier pour ce parti peu présent sur les nouveaux médias : la stratégie gagnante sur les réseaux sociaux. Ici, c’est Simon Lejeune, responsable marketing d’une grosse start-up canadienne présente sur le web, qui sera l’expert invité. Aux dernières élections, il s’est chargé de la stratégie de son père, bourgmestre de Beauraing, dont la liste est passée de 15 à 27 % dans son canton, alors que le CDH baissait dans quasi tout le reste de la circonscription. Et il avait déjà atteint 70 % des voix dans sa commune, jusque-là dominée par le PS, en octobre dernier.

Mais c’est surtout le deuxième jour de réflexion qui sera particulier pour les centristes : pour la première fois, députés et président se pencheront largement sur la refondation du parti, chantier que Maxime Prévot a annoncé après les élections – comprenez : après la défaite électorale. Pourquoi l’offre des humanistes n’attire plus l’électorat comme hier ? Parce que les thèmes mis en avant ne l’intéresse pas, qu’il ne les connaît pas ou ne sait pas que le CDH les porte ? Comment ne plus fonctionner en vase clos ? Autant de questions à se poser pour les humanistes. Comme celle concernant le déficit en matière de communication. Le président proposant par ailleurs une feuille de route et un rythme pour la poursuite des discussions. Aujourd’hui et demain, chaque parlementaire aura par ailleurs l’occasion de faire valoir son point de vue ou son analyse.

Enfin, la réorganisation du parti et des groupes parlementaires sera à l’ordre du jour, car ayant perdu de nombreux électeurs, le CDH s’est aussi vu priver d’une part substantielle de sa dotation. Il faudra donc désormais « moins travailler en silo » et davantage de manière transversale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous