Tour d’Espagne: Angel Madrazo gagne la 5e étape, Miguel Angel Lopez prend le maillot de leader

©AFP
©AFP

L’Espagnol Angel Madrazo (Burgos BH) a remporté la 5e étape du Tour d’Espagne (WorldTour), la première en montagne, disputée sur 170,7 km entre L’Eliana et une arrivée au sommet de l’Observatoire d’astrophysique de Javalambre au terme d’une montée de 11,8 km, mercredi, à près de 2.000 m d’altitude (1.950m).

Pour sa première arrivée au sommet, la Vuelta a connu un changement de leader avec la prise de pouvoir du Colombien Miguel Angel Lopez (Astana), 25 ans, 4e de l’étape du jour.

Après moins de dix kilomètres, trois hommes se sont isolés en tête, les Espagnols José Herrada Lopez (Cofidis) et Angel Madrazo (Burgos BH) avec le Néerlandais Jetse Bol (Burgos BH aussi). Le trio a compté jusqu’à plus de dix minutes d’avance et entamera l’ascension de l’Alto Fuente de Rubielos (3e catégorie), à 70km d l’arrivée, avec encore 9 minutes de marge. La formation Sunweb, du leader Nicolas Roche, se contentait de stabiliser l’écart, Herrada, le mieux classé, n’étant qu’à 13 : 21 au général. Tant et si bien que les trois hommes ont abordé la montée finale, de première catégorie, avec toujours 9 minutes d’avance sur un peloton bien tranquille jusque-là.

Leader du classement de la montagne de cette 74e édition de la Vuelta, Madrazo, 31 ans, remporte la 3e victoire de sa carrière, mais de très loin la plus importante. Derrière, quelques favoris se sont montrés, dont l’Espagnol Alejandro Valverde (Movistar), 5e, à l’attaque alors que le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) avait pris sa roue.

Leader à l’issue de la première étape samedi lors du contre-la-montre par équipe, Miguel Angel Lopez avait dû abandonner le maillot de leader, qui a pris la couleur du rouge il y a précisément dix ans, à l’Irlandais Nicolas Roche (Sunweb) dès le lendemain. Celui-ci ayant été lâché mercredi, le Colombien est en tête à nouveau avec 14 secondes d’avance Roglic, 23 sur son compatriote Nairo Quintana (Movistar) et 28 sur Valverde.

L’étape a notamment été marquée par l’abandon de l’Autrichien Gregor Mühlberger (Bora-Hansgrohe).

Jeudi, le peloton devra se farcir 198,9 km entre Mora de Rubielos et Ares del Maestrat, avec une route qui s’élève encore, a priori favorable aux baroudeurs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Deux premiers podiums pour Wout van Aert. @News

    Par Eric Clovio

    Cyclo-cross

    Cyclo-cross: Wout van Aert déjà dans le coup

  • PHOTONEWS_10853879-088(1)

    Par Stéphane Thirion

    Cyclo-cross

    Cyclocross: Wout Van Aert remet les mains dans le cambouis

  • Les coûts liés au matériel sont considérables même s’il s’agit d’une structure plus modeste. @News

    Le peloton en manque de vélos

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous