Accueil Société Régions Bruxelles

Le long de l’avenue Louise, l’âge d’or des immeubles de bureaux semble révolu

Perspective.brussels constate un « risque d’obsolescence » des m2 de bureaux dans le quartier, mais y voit aussi une opportunité pour les reconversions en logements.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

L’avenue Louise, avec ses boutiques de luxe, ses restaurants branchouilles et ses appartements haut de gamme, n’a certainement pas de soucis à se faire quant à son positionnement confortable sur le plateau de Monopoly bruxellois. Pourtant, un zoom sur l’évolution du secteur des bureaux au niveau de cet axe laisse entrevoir pour le quartier les symptômes d’une mutation en cours. C’est du moins le constat que dresse perspective.brussels, bureau public d’étude du développement territorial bruxellois, qui s’est penché sur le cas de la ZIR (Zone d’Intérêt Régional) Louise, soit le périmètre de l’avenue et de plusieurs de ses perpendiculaires.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 29 août 2019, 9:32

    Il y a des restos branchés avenue Louise ? Vous certains de cela?

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs