Accueil Société

La Belgique importe de plus en plus de soja: un danger pour l’environnement

La Belgique importe de plus en plus de soja, notamment pour l’alimentation animale. Une partie vient d’Amérique latine. Où le soja est cultivé sur des terres à haut risque de déforestation, selon Greenpeace.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

La Belgique n’est qu’un client très marginal de la viande bovine brésilienne dont l’élevage est fortement lié à la déforestation et aux incendies qui frappent l’Amazonie. Elle est en revanche une destination importante pour le soja du Brésil. Une culture qui, dans certains cas, se fait également au détriment de forêts. Entre 2013 et 2017, indique un rapport de Greenpeace dont Le Soir a pris connaissance, « la superficie agricole nécessaire pour répondre à la demande belge de soja est passée de 1,5 million d’hectares à 2,7 millions d’hectares ». Une augmentation de plus de 80 %.

Entre 2013 et 2017, notre pays a importé chaque année en moyenne 2,5 millions de tonnes de soja, brut et incorporé dans des viandes elles aussi importées, selon une étude réalisée pour le WWF.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Bayens Remi, vendredi 30 août 2019, 18:45

    Depuis que Greenpeace annonce les catastrophes nous devrions déjà tous être mort.

  • Posté par De Ronde Michel, vendredi 30 août 2019, 19:24

    Quoi, Soros est mort ?

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, vendredi 30 août 2019, 16:21

    Donc les végans mangent du soja à la place de viande. Paradoxe.

  • Posté par Joakim Castiaux, samedi 26 décembre 2020, 13:56

    Allez revoir vos règles de trois avant de sortir de telles aneries. Manger du soja directement au lieu de manger un steak qui en a consommé divise votre consommation de soja. C'est paradoxal seulement pour les personnes qui ne comprennent rien aux chaînes alimentaires.

  • Posté par brenes norbert, vendredi 30 août 2019, 14:37

    On construit des stades de football climatisés au Qatar, des pistes de ski a Dubai, des golfs en Turquie et 60% des importations de soja sont le fait de la Chine mais c'est clair LE responsable de la dégradation de l'environnement est l'employé ou le retraité belge qui paye son steak trop bon marché. Quand arrêtera-t-on cette mascarade ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs