Accueil Monde Amériques

Au Chili, la culture de l’avocat prive les habitants d’eau

Dans la province de Petorca, région centrale du Chili, du large fleuve encore présent il y a une dizaine d’années, il ne reste qu’un mince filet d’eau.

Temps de lecture: 2 min

Depuis les années 90, les consommateurs se ruent sur les avocats. C’est particulièrement vrai pour les États-Unis et l’Europe, principaux consommateurs du fruit vert après le Mexique. Aujourd’hui, les principaux producteurs se trouvent au Mexique, au Chili et en Afrique. En moins de 30 ans, l’espace dédié à la culture de l’avocat a augmenté de 800 % au Chili, passant de 2000 hectares à plus de 16.000 aujourd’hui.

Longtemps synonyme de dynamisme économique pour les Chiliens, l’avocat menace aujourd’hui le quotidien des citoyens. Les champs s’étendent à perte de vue au pied des montagnes chiliennes. Ils ont petit à petit remplacé les cultures traditionnelles de pommes de terre, de tomates ou encore les vergers. Le paysage et les conditions de vie des habitants s’en sont vus transformés petit à petit. En 30 ans d’expansion, la culture de l’avocat a fait des dégâts. Dans la province de Petorca, région centrale du Chili, du large fleuve encore présent il y a une dizaine d’années, ne reste qu’un mince filet d’eau, rapporte National Geographic. Désormais, les déchets plastiques ont pris la place des poissons au fond du lit asséché. Sans eau, pas d’évaporation et donc, pas de précipitations : c’est un cercle vicieux.

En effet, chaque hectare cultivé demande à être irrigué par plus de 100.000 litres d’eau par jour (l’équivalent de la consommation d’eau de 1000 habitants). Un kilo d’avocat (environ cinq fruits) demandant à lui seul 1.000 litres d’eau. Dans un pays où l’eau est une ressource privatisée depuis 1981, les citoyens sont démunis, et se voient forcés de quitter la région. Sans eau pour vivre, se laver ou arroser les récoltes et donner à boire au bétail, ils doivent la faire venir par camion.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une