Diables rouges: Verschaeren et Raman dans la sélection de Martinez pour affronter Saint-Marin et l’Ecosse (vidéo)

©Belga
©Belga

Roberto Martinez a dévoilé vendredi midi sa sélection en vue des rencontres de qualification de l’Euro 2020 de football à Saint-Marin (6 septembre, à Serravalle à 20h45) et en Ecosse (9 septembre, à Glasgow à 20h45). Deux nouveaux venus y figurent : l’Anderlechtois Yari Verschaeren et Benito Raman (Schalke 04).

Yari Verschaeren (18 ans) est « déjà important dans son club à son jeune âge, il a l’expérience de l’Euro en Italie avec les U21, c’est un talent exceptionnel, il très doué techniquement », a commenté le sélectionneur lors d’une conférence de presse au siège de l’Union belge.

Benito Raman (24 ans), quant à lui, « a eu beaucoup de courage de quitter la Belgique pour l’Allemagne et il était déjà proche d’une sélection l’an dernier », a indiqué Roberto Martinez. « Il est déjà impressionnant dans son nouveau club, on est impatient de le revoir en Belgique. »

Blessés, Vincent Kompany, Axel Witsel, Dedryck Boyata et Timothy Castagne ne font pas partie de la liste. Bjorn Engels n’a lui pas complètement récupéré, a précisé le sélectionneur. Les frères Hazard, touchés aux côtes pour Thorgan et à la cuisse pour Eden, ont eux bien été appelés.

« Chaque jour va être important pour la blessure d’Eden. Nous travaillons main dans la main avec le Real Madrid. Nous avons le même objectif, le voir à 100 pc au plus vite, mais sans prendre le moindre risque. Thorgan ne s’entraîne mais cela pourrait bien évoluer », a commenté Roberto Martinez. La situation des deux joueurs sera évaluée mardi.

Le technicien espagnol s’est aussi exprimé sur les attaquants. « Romelu Lukaku était très impressionnant avec l’équipe nationale en juin. Il a eu une saison difficile et c’est probablement celui pour lequel un transfert a été le plus bénéfique. Quand on le voit marquer et la manière dont il a joué pour son premier match avec l’Inter, il semble concentré et heureux, ce dont nous pourrons profiter. »

Quant à Michy Batshuayi, « il a déjà été dans cette situation » d’être repris chez les Diables alors qu’il ne joue pas en club, a rappelé Roberto Martinez. « Mais ses statistiques restent impressionnantes. Il a été à un très bon niveau avec nous, mais c’est vrai que pour poursuivre dans cette voie, nous avons besoin que Michy joue durant les dix prochains mois. »

Par rapport à la précédente sélection, Koen Casteels et Jason Denayer font leur retour tandis qu’Hendrik Van Crombrugge est absent.

La Belgique compte actuellement 12 points sur 12 après quatre matchs de qualification. Elle en tête du groupe I, devant la Russie (9 pts), le Kazakhstan et l’Ecosse (6 pts), Chypre (3 pts) et Saint-Marin (0 pt). Les deux premiers décrocheront un ticket direct pour l’Euro 2020.

La sélection de Roberto Martinez :

Gardiens : Koen Casteels (Wolfsburg), Thibaut Courtois (Real Madrid), Simon Mignolet (FC Bruges), Matz Sels (Strasbourg)

Défenseurs : Toby Alderweireld (Tottenham), Jason Denayer (Olympique Lyonnais), Leander Dendoncker (Wolverhampton), Brandon Mechele (FC Bruges), Thomas Vermaelen (Vissel Kobe), Jan Vertonghen (Tottenham)

Milieux : Yannick Carrasco (Dalian Yifang), Nacer Chadli (RSC Anderlecht), Thorgan Hazard (Dortmund), Thomas Meunier (Paris Saint-Germain), Benito Raman (Schalke 04), Kevin De Bruyne (Manchester City), Dennis Praet (Leicester), Youri Tielemans (Leicester), Hans Vanaken (FC Bruges), Yari Verschaeren (RSC Anderlecht)

Attaquants : Eden Hazard (Real Madrid), Adnan Januzaj (Real Sociedad), Dries Mertens (Naples), Leandro Trossard (Brighton), Michy Batshuayi (Chelsea), Christian Benteke (Crystal Palace), Romelu Lukaku (Inter), Divock Origi (Liverpool)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Gwendolyn Rutten, présidente du VLD, entourée de Patrick Dewael, président de la Chambre, Alexander De Croo, ministre fédéral, et Bart Somers, ministre en Flandre.

    Négocier un gouvernement arc-en-ciel? Les libéraux flamands ont la clé

  2. La princesse Astrid, les ministres et une délégation d’hommes d’affaires ont été reçus jeudi au siège du géant chinois Alibaba, au sommet de la Shanghai Tower.

    Mission économique belge: Alibaba en mode séduction pour les entreprises belges

  3. C’était la dernière journée d’audition avant la trêve, jeudi au Congrès américain. Une série de témoignages ont accablé le président Donald Trump tout au long de la semaine.

    Etats-Unis: la procédure de destitution atteint son «moment Watergate»

La chronique
  • Si tu ne vas pas à Montaigne…

    Et si on me foutait la paix ? » Voilà comment Montaigne a réagi, j’en suis sûr, en apprenant que des experts voulaient fouiller son cercueil et analyser ses restes pour vérifier… Vérifier quoi au juste ? Que sa dépouille est celle du magnifique philosophe humaniste bordelais ? Et après ? Même si c’est lui qui repose dans ce tombeau depuis 1592, la Montaigne accouchera d’une souris. Parce que ça leur apportera quoi au juste aux admirateurs des Essais  ? Croient-ils qu’il se redressera pour ajouter un chapitre inédit plein de cette sagesse dont nous avons bien besoin, il est vrai ?

    Peu d’écrivains ont laissé autant de traces que Montaigne. Les fondements des Lumières, la première place donnée à l’individu, on lit tout ça dans ses Essais. « Chaque homme porte la forme entière, de l’humaine condition ». Une réflexion qui résonne d’une singulière actualité dans le climat de violence, d’intolérance et d’égarement que nous traversons.

    Il faut lire et faire lire ses écrits....

    Lire la suite

  • Décret Paysage: vous avez raison Mme Glatigny, changez-le!

    On sait qu’il ne faut pas se fier aux cas particuliers. Qu’une histoire entendue lors d’une réunion de famille ou à un dîner entre amis ne fait pas une tendance. Mais depuis des mois, les cas isolés commençaient à ressembler à une maladie contagieuse. Certains parents d’étudiants universitaires, à la question « en quelle année est-il ? », semblaient répondre : « Je ne sais pas. » Et à « a-t-il réussi son année ? ». « Oui, peut-être, mais non, enfin pas complètement. »...

    Lire la suite