Accueil Culture Cinéma

Mostra de Venise: «J’accuse», le film qui divise le Lido

Applaudi par certains, dénoncé par d’autres à cause de son réalisateur, le film de Roman Polanski déchaîne les passions à Venise. Thriller et historique particulièrement frappant et réussi, il semble au moins avoir largement convaincu la critique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Nous ne répondrons qu’aux questions qui ont un rapport avec le film lui-même. » Avant même que les premières questions ne fusent, les producteurs de J’accuse, le film de Roman Polanski en compétition à Venise, ont mis les choses au clair devant les journalistes présents en conférence de presse. Non, ils ne s’étendront ni sur la polémique qui touche la présence du film lors du festival, ni sur les déclarations de Lucrecia Martel, présidente du jury qui a dit qu’elle ne se rendrait pas à la projection officielle. Ce qui importe, c’est le film, ses acteurs, et « la liberté de l’art ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs