Accueil Société

Pour une F1 verte et vertueuse

Le Grand Prix de Belgique se déroule ce week-end à Francorchamps. A quel prix pour la planète ? Cette gigantesque « usine à gaz » ne véhicule pas l’image la plus verte que l’on puisse attribuer à un événement. Et pourtant, ses acteurs y travaillent. Enfin, commencent à y travailler…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Armés de leurs « pinces à crasses », ces étudiants parcourent l’immense zone commerciale nichée au pied du célèbre Raidillon, à l’affût du moindre déchet. Un peu partout dans cette zone très fréquentée, mais aussi aux Combes et dans le Double gauche, un tri sélectif a été organisé par les promoteurs du Grand Prix de Belgique qui se déroule ce week-end à Francorchamps. En amont, les fournisseurs de boissons et de nourriture ont été priés de travailler avec des récipients biodégradables et des gobelets en polypropylène, compatible avec le tri PMC.

10.000 tonnes de CO2

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs