Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: l’ouragan Dorian renforcé en catégorie 4, les Bahamas se préparent

L’ouragan Dorian est attendu en Floride lundi avec des vents à 215 km/h.

Temps de lecture: 2 min

L’ouragan Dorian s’est encore renforcé vendredi soir, devenant un ouragan de catégorie 4 sur les cinq que compte l’échelle de Saffir-Simpson, avec des vents atteignant près de 215 km/h, a annoncé leCentre national des ouragans (NHC) américain. Les Bahamas se préparent à son arrivée.

L’ouragan se trouve au-dessus de l’Atlantique à quelque 645 km à l’est de l’archipel et à quelque 925 km à l’est de la ville de West Palm Beach, en Floridea précisé le NHC dans son dernier bulletin à 00h30 GMT.

Les Bahamas se préparaient à l’arrivée de l’ouragan Dorian, dont les autorités craignent qu’il ne soit mortel et qui s’est renforcé vendredi en catégorie 4 sur une échelle de 5, avec des vents atteignant 215 km/h, continuant sa progression au-dessus de l’Atlantique vers la Floride.

« En grand danger »

«Ceux qui ne veulent pas évacuer se mettent en grand danger», a prévenu vendredi le Premier ministre des Bahamas Hubert Minnis. «Je vous en conjure: ne soyez pas insensé et n’essayez pas de braver l’ouragan», a-t-il appuyé, ajoutant que la catastrophe «pourrait mettre des vies en danger».

Dorian doit frapper cette grande destination touristique des Caraïbes dimanche. Les services météorologiques régionaux ont averti les habitants de se préparer à des «dégâts catastrophiques».

«On nous a dit que ce ne serait qu’une tempête, mais on réalise maintenant que c’est peut-être un peu plus grave» a indiqué à l’AFP Lucy Worboys qui habite à Nassau, la capitale de l’archipel. La rentrée de ses enfants, explique-t-elle, a été repoussée de lundi à mercredi, possiblement jeudi.

«La marée est incroyablement haute maintenant donc les gens ont peur de la montée du niveau de la mer, comme les îles des Bahamas sont très plates», a-t-elle ajouté.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Aussi en USA

USA: l’intrusion du ballon chinois était préméditée

Branle-bas de combat au PC souterrain de la défense aérienne nord-américaine, décollage en trombe d’avions de chasse équipés de missiles air-air : l’Amérique de Joe Biden a traité l’intrusion du ballon stratosphérique chinois comme une véritable provocation de Pékin et traité l’incident avec la manière forte, quoique tardive.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une