Accueil Monde Proche-Orient

Le Pentagone confirme une frappe visant des chefs djihadistes en Syrie

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), au moins 40 chefs djihadistes ont été tués dans cette attaque.

Temps de lecture: 1 min

Les Etats-Unis ont confirmé samedi avoir mené une frappe contre des chefs djihadistes d’Al-Qaïda en Syrie (AQ-S) près de la ville d’Idleb dans le nord-ouest du pays en guerre.

>Le djihadiste belge Anouar Haddouchi, surnommé le «bourreau de Raqqa», arrêté en Syrie

«Cette opération visait des leaders d’AQ-S responsables d’attaques menaçant des citoyens américains, nos partenaires, ainsi que des civils innocents», a indiqué le Pentagone dans un bref communiqué.

À lire aussi Syrie: huit ans de conflit meurtrier et d’indicibles souffrances

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), au moins 40 chefs djihadistes ont été tués dans cette attaque survenue au premier jour d’une trêve dans les bombardements du régime syrien et de son allié russe contre la région d’Idleb.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une