Accueil Sports Cyclisme Route

Tour d’Espagne: le jeune Tadej Pogacar s’offre la spectaculaire 9e étape, Nairo Quintana prend le maillot rouge

Une nouvelle étape spectaculaire.

Temps de lecture: 3 min

Tadej Pogacar a remporté la 9e étape du Tour d’Espagne, dimanche, entre Andorre-la-Vieille et l’Alto Els Cortals d’Encamp (94,4 km). Le jeune Slovène, 20 ans, s’est échappé à 3 km de l’arrivée après avoir lâché deux Movistar, le Colombien Nairo Quintana et l’Espagnol Marc Soler, qui a dû attendre son leader alors qu’il se trouvait seul en tête. Quintana, deuxième à 23 secondes, s’empare du maillot rouge de leader que portait le Français Nicolas Edet (Cofidis).

Cette étape courte proposait pas moins de cinq ascensions en moins de 100 km : le Coll d’Ordino (1re catégorie, 8,9 km à 5 %), le Coll de la Gallina (hors-catégorie, 12,2 km à 8,3 %), l’Alto de la Comella (2e catégorie, 4,2 km à 8,6 %), l’Alto de Engolasters (4,8 km à 8,1 %) et la montée finale vers l’Alto Els Cortals d’Encamp (5,7 km à 8,3 %).

Plusieurs attaques se produisaient en début de course. Un groupe de 30 coureurs s’échappait ainsi après une dizaine de kilomètres. Le mieux classé au général était Carl Fredrik Hagen (Lotto Soudal), 7e à 3 : 45.

Avec aussi Wilco Kelderman (12e à 6 : 37), Pierre Latour (14e à 6 : 56) et Mikel Nieve (15e à 7 : 02), trois autres coureurs du top-15 avaient intégré l’échappée. Celle-ci comportait quelques gros calibres, comme Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Jakob Fuglsang (Astana), Wout Poels (Ineos), Tao Geoghegan Hart (Ineos), Robert Gesink (Jumbo-Visma) ou encore Jesus Herrada (Cofidis).

Le maillot rouge Nicolas Edet lâchait prise sur le Coll de la Gallina. A 20 km de l’arrivée, Miguel Angel Lopez attaquait.

Devant, un trio se formait à 14 km de la ligne : Tao Geoghegan Hart (Ineos), Geoffrey Bouchard (AG2R La Mondiale) et Ben O’Connor (Dimension Data). Les trois hommes étaient ensuite repris et déposés par Marc Soler (Movistar) à 5 km de l’arrivée.

Alors qu’une pluie battante et de fortes rafales de vent s’invitaient sur le parcours pour les derniers kilomètres, le duo de Movistar Nairo Quintana-Alejandro Valverde reprenait Lopez. Quintana partait ensuite en poursuite avec Tadej Pogacar (UAE Team Emirates). A 4 km de l’arrivée, Soler recevait la consigne de se relever pour attendre Quintana, 6e du général à 3 : 28. Pogacar surprenait les deux Movistar et attaquait. Le jeune Slovène s’envolait vers la victoire. A 20 ans, le vainqueur du Tour de l’Avenir 2018 signe déjà la sixième victoire de sa carrière. Il s’est notamment adjugé le Tour de Californie cette année.

Quintana prenait la deuxième place à 23 secondes. Le Slovène Primoz Roglic franchissait la ligne en troisième position à 48 secondes, devant Alejandro Valverde. Miguel Angel Lopez a fini 9e à 1 : 01.

Le Colombien est le nouveau leader du général avec 6 secondes d’avance sur Roglic, 17 sur Lopez et 20 sur Valverde.

Lundi, la Vuelta connaîtra son premier jour de repos. Le peloton en profitera pour se transférer en France où un contre-la-montre de 36,2 km entre Jurançon et Pau.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Analyse Un test mitigé pour Remco Evenepoel au Tour de San Juan

Premier attaquant dans l’Alto Colorado, le Belge a dû se relever, faute de souffle à 2500 mètres d’altitude. Rien d’alarmant dans une étape dominée par les « locaux », à savoir les Colombiens. Miguel Angel Lopez, licencié d’Astana pour suspicion de dopage, a remporté l’étape… Evenepoel termine en 7ème position.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb