Accueil Sports

Judo. «Je fais aussi du sport pour m’amuser et je ne m’amuse pas en défendant ou en calculant»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 3 min

Ce qui vous caractérise tous les deux, c’est votre passion pour votre sport. Vous pouvez l’expliquer ?

T.N. Je n’ai eu aucun mal à être passionné de judo. Mon père, qui était lui-même judoka, est arrivé de Bulgarie en Belgique en 1991, peu de temps avant ma maman. Ils habitaient dans l’appartement au-dessus du club. Je suis né l’année suivante. Je ne savais pas encore marcher que j’avais déjà le nez et les yeux sur un tatami, à regarder les entraînements. j’ai commencé à 3 ans. On ne m’a jamais forcé. Ça m’a plu, j’ai accroché et j’ai continué.

Et vous, Robert, comment êtes-vous arrivé dans le monde du judo ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs