Accueil Monde Asie-Pacifique

Chine: «Si Hong Kong veut rester prospère, il faut résoudre pacifiquement cette crise»

Après un week-end d’affrontements violents à Hong Kong, le mouvement syndical international manifeste à Bruxelles son soutien aux manifestants pro-démocratie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Une multitude de parapluies colorés s’était donné rendez-vous sous le soleil ce lundi midi devant le Bureau de Hong Kong à Bruxelles : une action de solidarité avec les manifestants pro-démocratie de Hong Kong, organisée par la Confédération syndicale internationale (CSI), à laquelle s’étaient joints les trois grands syndicats belges.

« En ce jour de grève scolaire à Hong Kong, nous sommes là, en coupole, pour soutenir les deux syndicats hongkongais membres de la CSI. Le syndicat unique chinois par contre, ne fait pas partie de nos affiliés car il ne fonctionne pas de façon démocratique », explique Jeroen Beirnaert, directeur du département droits humains et syndicaux de la CSI.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Tanghe Michel, mardi 3 septembre 2019, 15:41

    « Les autorités de Hong Kong doivent se rendre compte que si elles veulent poursuivre leurs relations commerciales avec le reste du monde, elles doivent résoudre par le dialogue la crise actuelle ». Après avoir illégalement mis l'Irak à feu et à sang, les anglos-américains n'ont jamais été menacé dans leurs relations commerciales…

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs