Accueil Société

Justice: un haut magistrat prône un big bang institutionnel

Des juges d’instructions plus spécialisés, davantage de moyens et la suppression de la chambre du conseil… Johan Delmulle, procureur général de son état, espère une profonde réforme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

La rentrée des classes coïncide avec la rentrée judiciaire. Les mercuriales, ces discours prononcés par les plus hauts magistrats du pays, sont souvent l’occasion pour la justice d’envoyer un clin d’œil appuyé au pouvoir politique. En pleine transition au niveau fédéral, la rentrée 2019 n’a pas dérogé à la règle. Et s’il ne fallait retenir qu’un discours, ce serait celui de Johan Delmulle, le procureur général de Bruxelles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Didier Marc, mardi 3 septembre 2019, 8:15

    Proposer au parlement de lutter contre la criminalité financière? avec de bons juges spécialisés? enterrement de première classe garanti.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs