«Les hirondelles de Kaboul» contre l’obscurantisme des talibans: nos critiques des sorties cinéma

Les hirondelles de Kaboul (Zabou Breitman & Eléa Gobbé-Mévellec)

L’audace originale du film, où se mêlent poésie et puissante portée politique, se trouve dans la singularité des personnages dessinés à partir d’acteurs engagés dans leur rôle pour servir de modèles aux animateurs. Cela amène un réalisme saisissant et bouleversant. Car si le trait atténue les violences inhérentes à ce régime barbare, la mise en valeur des personnages superbement mis en scène dans des décors tout aussi réalistes œuvre pour la résistance, le respect des droits de la femme, la liberté de tous.

Fête de famille (Cédric Kahn)

Dessinant un huis clos familial oppressant, Cédric Kahn explore la cellule familiale dans une sorte d’urgence assez frappante. Si son point de vue est intéressant, l’effervescence de l’ensemble lui confère aussi un côté un peu irritant. Comme s’il ne parvenait pas à trouver la distance suffisante pour rendre les choses plus frappantes encore.

Britt-Marie was here (Tuva Novotny)

Une comédie qui ressemble à un téléfilm peu crédible où l’imagination du spectateur n’a plus sa place. Un récit très entendu et trop plein de bons sentiments.

Century of smoke (Nicolas Graux)

Une atmosphère moite, suffocante, enfumée. Des témoignages bouleversants des hommes lucides du « no future » qu’ils s’imposent et surtout des femmes à la vie misérable, aspirant à quitter les lieux pour échapper à la violence de leurs maris drogués et offrir un avenir autre que cette dépendance à leurs enfants.

Inséparables (Varante Soudjian)

Un peu d’action, un soupçon de drame et beaucoup de comédie sont les ingrédients de cette histoire de bras cassés. Les deux personnages sont plutôt en mode light, maintenant leur folie sous le couvercle. Du coup, on a l’impression de voir une comédie en bas régime, un peu molle et mise en scène de manière très plan-plan.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous