Une plante de l’époque des dinosaures repousse à cause du réchauffement climatique

Une plante de l’époque des dinosaures repousse à cause du réchauffement climatique

Sur l’île de Wight, au large de la côte sud de l’Angleterre, une plante a produit pour la première fois depuis 60 millions d’années en extérieur des organes mâles et femelles. Selon les informations de France Inter, ce serait une conséquence supplémentaire du réchauffement climatique.

Les plantes sont des cycas revoluta, une espèce primitive qui se trouvait en abondance il y 280 millions d’années.

Interrogé par CNN, le conservateur au jardin botanique du Ventnor, Chris Kidd, explique qu’il y a 20 ans, ils ont commencé à faire pousser cette plante « pour faire une expérience ». En 20 ans, la plante s’est développée progressivement. Au début, elle survivait aux hivers, puis progressivement des feuilles ont poussé. Il y a 5 ans, un cycas mâle a produit des inflorescences, comprenez la disposition des fleurs sur la tige d’une plante à fleur.

Un communiqué du jardin botanique indique clairement que ce sont les effets d’étés plus chauds et d’hivers moins froid qui entraînent le phénomène.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite